Les logiciels de facturation électronique

D’ici quelque temps, la facture électronique (également appelée e-voicing) deviendra une obligation légale pour toutes les entreprises assujetties à la TVA. Vos factures devront alors respecter un format électronique normé, avec des mentions obligatoires spécifiques. Elles devront également être transmises via une plateforme dédiée à cet effet pour que l’administration fiscale puisse collecter les données. Les logiciels de facturation deviennent-ils obligatoires ? Si oui, quels logiciels pourront vous accompagner ? Nous vous expliquons tout !

Les logiciels de facturation électronique

La réforme impose-t-elle l’utilisation d’un logiciel de comptabilité ?

La facture électronique deviendra obligatoire pour tous les professionnels assujettis à la TVA d’ici quelque mois, l’outil pour l’émettre n’est néanmoins pas imposé. La facture électronique devra simplement :

– Contenir les informations obligatoires ;

– Être transmise à Chorus Pro (le Portail Public de Facturation) ;

– Être éditée dans un format standardisé.

Ainsi, à partir du moment ou ces critères sont respectés, aucun logiciel n’est imposé. Vous aurez alors deux possibilités pour effectuer vos factures.

1. Vous n’avez pas de logiciel de facturation

Si vous n’avez pas de logiciel de facturation, cela ne posera pas réellement de souci ! Il ne vous sera pas demandé de vous abonner à une solution. Vous devrez simplement émettre des factures dématérialisées conformes aux nouvelles normes. Ces dernières devront ensuite être déposées sur Chorus Pro, qui proposera d’ailleurs des templates afin de vous faciliter la tâche. Vous devrez également récupérer vos factures fournisseurs sur ce même portail. Cliquez juste ici pour consulter le site 💻

2. Vous avez un logiciel de facturation

Vous effectuez votre comptabilité en ligne ? C’est génial ! Les logiciels de facturation sont là pour vous faire gagner du temps et vous faciliter la vie. Nous vous invitons tout de même à vous assurer en amont que votre logiciel actuel à bien la qualité de Plateforme de Dématérialisation Partenaire (PDP). Cette certification, lui permettra d’échanger et de transmettre les factures directement à Chorus Pro.

Bien que non imposés, les logiciels de facturation seront un véritable atout d’autant plus si votre entreprise facture quotidiennement ses clients. En effet, avec la nouvelle réforme la création et l’enregistrement des factures deviendra encore plus chronophage puisqu’une fois les factures créées, il sera nécessaire de les poser une par une sur Chorus Pro.

Comment choisir un logiciel de facturation électronique ?

De nombreux éléments seront à prendre en considération au moment de sélectionner votre logiciel de facturation électronique.

  • Les fonctionnalités de la plateforme : souhaitez-vous uniquement effectuer vos factures sur ce logiciel ou souhaitez vous pouvoir gérer plusieurs aspects, notamment la comptabilité de votre SARL, de votre EI ou encore de votre SCI ? Autrement dit, quelle est la valeur ajoutée de la solution ?
  • La fiabilité :  nous vous invitons à bien vous assurer de la fiabilité technique de la plateforme. Il est également nécessaire que la transmission de vos données soit sécurisée. Enfin, l’immatriculation comme plateforme partenaire de l’État vous permettra d’affiner votre choix.
  • Le prix : nous vous invitons à vous tourner vers le logiciel avec le meilleur rapport qualités-fonctionnalités-prix. Les solutions intégrant la facturation dans leur offre de base, sont à privilégier.
  • L’accompagnement : vous pourriez avoir des interrogations au sujet de la facturation, il faudra donc privilégier les solutions proposant un service client réactif.

Pour consulter notre comparatif des logiciels de comptabilité, c’est juste 👉 ici 👈 !

Un logiciel de facturation electronique

Vers quel logiciel vous tourner ?

A l’heure actuelle, la liste des PDP n’est pas encore connue. Néanmoins, plusieurs acteurs de la facture ont d’ores et déjà déclaré leur intention d’obtenir l’immatriculation et postuler auprès de l’Administration.

💡 Nous ne saurons vous dire si la facturation électronique sera intégrée directement dans leurs offres, ou si elle sera sur option.

Voici quelques logiciels souhaitant obtenir cette qualité.

Indy

Les fonctionnalités

  • Le module facturation qui est gratuit
  • La gestion des déclarations obligatoires avec les déclarations de TVA, l’auto-remplissage des déclarations : 2035, 2033, 2065, 2042 C PRO
  • Le pilotage de votre activité
  • Un service client de qualité

Pour qui ?

Indy fait partie des logiciels pouvant accompagner les professions libérales en BNC, les entreprises individuelles, les SCI à l’IS et à l’IR, ainsi que les indépendants en SAS, SASU, EURL/SARL soumis à l’impôt sur les sociétés.

Le prix

  • Une offre gratuite : avec le module facturation, la synchronisation bancaire, la comptabilité automatisée et la gestion des justificatifs.
  • Une solution à 20 € HT par mois :  pour les SCI assujetties à l’impôt sur le revenu (IR) et l’impôt sur les sociétés (IS) sans TVA, avec les fonctionnalités de base. Les SCI à l’IR pourront effectuer les déclarations 2072 et 2044, les déclarations SCI à l’IS pourront quant à elles éditer la déclaration 2065. Enfin, Indy propose le bilan, les comptes-rendus et les procès-verbaux des assemblées générales, et un support par chat réactif.
  • 22 € HT par mois pour les entreprises individuelles. Vous aurez accès aux fonctionnalités de base, le bilan, la transmission de la liasse fiscale aux impôts ou à l’AGA, les déclarations obligatoires (2035, DSFU, DAS-2, 2042-C-PRO) et un accompagnement complet.
  • Une offre à 49 € HT par mois : pour les EURL, SAS, SASU, SARL à l’impôt sur les sociétés, avec les mêmes fonctionnalités que l’offre précédente, la déclaration de TVA et la fiche de paie du dirigeant pour les SAS.

Sage

La société Sage est d’ores est déjà candidate à l’obtention de l’immatriculation PDP.

Les fonctionnalités

Cette société suisse dispose d’une multitude d’offre, notamment Sage 50 comptabilité pour les TPE et Sage 100 pour les ETI, toutes deux proposent la facturation.

Sage 50 comptabilité propose entre autre :

  • un traitement comptable, avec une saisie des écritures simplifiée et guidée. Il sera possible d’associer vos factures et devis à vos lignes ;
  • le suivi de votre trésorerie avec un accès à la trésorerie prévisionnelle. Vous aurez une vue globale de votre budget afin de pouvoir le maitriser ;
  • un tableau de bord pour une analyse poussée.

Sage 100 est quant à lui un logiciel de Gestion Commerciale, il propose notamment :

  • le rapprochement bancaire, pour pouvoir accéder à l’ensemble de ses transactions ;
  • la préparation des déclarations comptables ;
  • Un tableau de bord.

Pour qui ?

Comme dit plus haut, Sage dispose de plusieurs offres. Ainsi, le logiciel pourra accompagner aussi bien les PME, les TPE et les ETI.

Le prix 

Sage 50 compta propose plusieurs options notamment :

  • 24 € par mois, pour les outils de comptabilité de base ;
  • pour 41 € par mois, vous avez accès aux fonctionnalités de l’offre de base. Vous pourrez également réaliser vos télédéclarations TVA ;
  •  54 € par mois, vous aurez accès à toutes les fonctionnalités, notamment la gestion budgétaire, la gestion des immobilisations…

Sage 100 est à partir de 891 € par an pour l’offre de base. Les prix sont divers et variés, n’hésitez pas à consulter leur brochure au besoin !

Pennylane

La société Pennylane est d’ores est déjà candidate à l’obtention de l’immatriculation PDP .

Les fonctionnalités

  • Gestion des justificatifs : Il est également possible de photographier les justificatifs d’achat et de les importer directement dans l’outil.
  • Suivi des factures : un tableau de bord offre une vue globale sur le statut de chaque facture. Les clients pourront également être relancés automatiquement. Enfin, les paiements des clients sont automatiquement rattachés aux factures correspondantes.
  • Pilotage de son activité : avec notamment le suivi de son activité et de son prévisionnel.

Pour qui ?

  • Les indépendants
  • Les TPE
  • Les PME
  • Les startups

Le prix 

  • 14 € HT par mois : pour avoir accès à l’outil facturation, à la synchronisation bancaire, à la carte de paiement Pennylane
  •  24 € HT par mois : avec la gestion des abonnements, les relances automatiques des clients, le suivi des encaissements et décaissements et un plan de trésorerie.
  • Une offre à 49 € HT par mois : pour avoir accès à vos documents comptables (bilan, compte de résultat, TVA) et un accompagnement personnalisé.

Abby

Les fonctionnalités

Abby propose déjà un module facturation, en plus de ce dernier, vous pourrez notamment :

  • avoir un suivi de votre trésorerie : vous pourrez suivre votre trésorerie en temps réel grâce à la connexion avec votre compte bancaire ;
  • accéder au calcul et à déclaration de votre chiffre d’affaires : Abby propose un module de déclaration de votre chiffre d’affaires, grâce à une connexion à l’URSSAF.

Pour qui ?

Ce logiciel est réservé aux entrepreneurs.

Le Prix

Abby propose une offre gratuite qui permet de facturer de manière illimitée et de disposer d’une comptabilité conforme.

  • 9 € par mois : avec les avantages de l’offre gratuite, les documents personnalisés, les rappels Urssaf, impôts et CFE.
  • 16 € par mois : les avantages de la version à 9€ par mois ainsi que la synchronisation bancaire, la relance des impayés, la signature des documents en ligne, la gestion et la déclaration de la TVA.

Pour conclure, bien que non-obligatoire, l’utilisation d’un logiciel de facturation électronique sera un véritable atout une fois la réglementation mise en place. Cela est d’autant plus vrai, si vous facturez régulièrement vos clients. Cet outil vous permettra d’économiser du temps et de l’énergie et de concentrer vos efforts sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Vous avez la moindre interrogation au sujet de la facturation électronique ? Nous sommes là pour vous éclairer ! 💡

FAQ

Quels sont les avantages de la facturation électronique ?

La facturation électronique a de nombreux avantages. Il s’agit là d’une véritable modernisation de la chaîne de facturation qui simplifiera la tenue de vos factures. La facture électronique apporte une meilleure traçabilité. Elle permettra de réduire les coûts, de recevoir les paiements de vos clients plus rapidement…

Quand cette réforme sera-t-elle mise en place?

A l’origine, l’obligation devait rentrer en vigueur en juillet 2023. Elle a finalement été reportée. Ainsi, d’ici septembre 2026, toutes les entreprises devront être en mesure de recevoir les factures électroniques, il ne sera plus possible de demander à vos fournisseurs des factures au format papier ou en PDF simple. Et en septembre 2027, les PME et TPE auront l’obligation d’émettre les factures électroniques.

Qui est concerné par la réforme ?

Toutes les entreprises commerciales assujetties à un régime TVA, ou soumises à la franchise en base de TVA sont concernées par la facturation électronique. En effet, les micro-entrepreneurs (anciennement nommés auto-entrepreneurs) qui bénéficient de la franchise en base de TVA auront aussi l’obligation de recevoir et d’émettre des factures électroniques.

par Julie Pay Vargas

Julie est rédactrice de contenu chez Indy. Spécialiste des entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés, elle partage toutes ses connaissances afin de rendre la comptabilité accessible à tous !