← Retour aux articles
← Retour aux articles
6 commentaires
  1. CC

    Bonjour à tous, serait il possible de m’éclairer avec vos connaissances réelles, cette année mon époux a eu des revenus mobiliers 60K et le RFR a donc explosé alors que nous n’étions pas imposables avec 3 enfants, il est annoté sur la déclaration: D’après nos calculs, vous avez intérêts à opter pour l’imposition au barème de vos revenus mobiliers au lieu du prélèvement forfaitaire unique
    Je ne sais quoi faire de peur de faire une erreur pourriez vous me guider s’il vous plait ? Sachant que les calculs cantine et AF découlent de cette déclaration, Vous remerciant, Bien cordialement,

    1. Clémentine Pougnet

      Bonjour,
      Il y a plusieurs éléments qui entrent en compte pour déterminer quelle option, entre le barème progressif et le PFU, est la plus appropriée. Il faut déjà savoir que si vous êtes en PFU, vous pouvez toujours passer en barème progressif. En revanche, l’inverse est impossible (ou très fastidieux). Avant de faire votre choix, je vous conseille de calculer votre imposition en fonction de votre quotient familial pour voir si le barème progressif est un meilleur choix. Aussi, n’hésitez pas à contacter directement l’administration fiscale (ou éventuellement la BPI) pour recevoir un accompagnement.
      Bonne journée à vous, Clémentine

  2. Ludovic Faure

    Bonjour,
    Concernant le choix du PFU ou du barème progressif, peut-on choisir tous les ans l’un ou l’autre, et donc passer du barème progressif au PFU en cas d’augmentation de la TMI? Ou bien, le choix une fois fait est valable pour toute la durée d’acquisition du CTO?
    Merci d’avance

    1. Clémentine Pougnet

      Bonjour Ludovic,
      Le choix du barème progressif de l’IR est irrévocable, et s’applique à l’ensemble de vos revenus de capitaux mobiliers. Si vous choisissez cette option, vous ne pourrez normalement pas revenir au PFU. En revanche, si vous avez opté pour le PFU, vous pourrez changer par la suite puisqu’un droit à l’erreur a été mis en place.
      Bonne journée à vous !

  3. Aurélie

    Bonjour,
    Merci pour cet article qui m’a bien aidé. Cependant au niveau de l’exemple je n’arrive pas à retrouver d’où provient le – 161 € qui apparaît dans les calculs de l’impôt sur le revenu à 11 %. De plus pour les calculs de l’impôt sur le revenu à 30 % l’imposition totale = 448 + 49 = 543 €…. 448 + 49 = 497… quel élément manque-t-il pour que 448 + 49 soit égal à 543 ? Merci

    1. Clémentine Pougnet

      Bonjour Aurélie,
      Merci pour votre commentaire. Vous avez bien raison, une erreur de calcul s’est glissée dans l’article. Elle est désormais corrigée. En espérant vous avoir aidée à mieux comprendre ces deux méthodes d’imposition. 🙂
      Bien à vous, et joyeuses fêtes.

Laisser un commentaire