En 2024, lancez-vous ! La création d’entreprise est gratuite sur Indy ! Prendre rendez-vous

Les 35 outils qui facilitent la vie des indépendants

Le quotidien des indépendants peut être rendu plus agréable grâce à une boîte à outils complète. En effet, l’utilisation de logiciels, plateformes et applications participe au bon développement de votre activité, tout en améliorant votre productivité. En bref : ils sont un réel gain de temps, et parfois d’argent, pour l’indépendant que vous êtes (ou celui en devenir). Laissez-nous vous présenter nos essentiels !

Les 35 outils qui facilitent la vie des indépendants

Sommaire

  1. Améliorer sa productivité
  2. Gérer son suivi prospect et la relation client
  3. Optimiser la gestion administrative
  4. Recevoir un accompagnement comptable
  5. Se constituer une belle vitrine
  6. Booster vos réseaux sociaux
  7. Enrichir vos contenus
  8. Maintenir le contact professionnel
  9. Besoin de concentration ?

Améliorer sa productivité

La productivité est le Graal des travailleurs indépendants, qui se retrouvent bien souvent à gérer mille choses à la fois. Heureusement, de nombreux outils permettent d’optimiser votre temps (et votre énergie) pour développer votre activité et accomplir un maximum de tâches quotidiennes.

D’abord, pour créer des dossiers, organiser automatiquement vos notes, vos tableaux, et faire un suivi de projet efficace, la plateforme gratuite Notion sera votre alliée. Aussi, dans le cas où vous souhaiteriez vous concentrer davantage sur la gestion des tâches pour suivre assidûment où vous en êtes chaque jour, l’outil en ligne Trello et son système de cartes est fait pour vous !

Par ailleurs, la centralisation de tous vos documents texte, tableaux, présentations et fichiers vous fera gagner beaucoup de temps. Google Workspace s’en occupe en proposant de réunir tout son panel d’outils (Doc, Sheet, Hangouts, Calendrier…) en une seule et unique plateforme collaborative.

Enfin, si vous êtes particulièrement débordé, Zapier permet de connecter vos applications les plus utilisées et d’automatiser toutes les tâches redondantes pour gagner du temps. Par exemple, si vous téléchargez une pièce jointe sur Gmail, elle atterrira automatiquement sur votre outil de stockage Dropbox.

Gérer son suivi prospect et la relation client

Dans le jargon, on appelle ça un CRM : Customer Relationship Management, ou un GRC en français. Et selon le type d’activité que vous exercez, quelques outils qui se rendront rapidement indispensables.

D’abord, un logiciel complet comme HubSpot vous accompagne dans cette gestion minutieuse des relations clients. Il vous aidera aussi à piloter toutes les relations commerciales et les actions marketing. Par ailleurs, vous trouverez en Pipedrive un outil presque similaire. Celui-ci vise à transformer les prospects les plus prometteurs en nouveaux clients et à prioriser les offres.

Vous êtes justement à la recherche de prospects ? Cela demande un peu de ruse. Hunter et son logo en forme renard l’ont en tout cas bien compris. Cette plateforme gratuite propose de trouver des adresses e-mails facilement pour vous mettre en relation avec des potentiels futurs clients. Pratique !

Optimiser la gestion administrative

La vie des indépendants est rythmée par la gestion des comptes bancaires aux crédits, en passant par la couverture mutuelle et les assurances. Mais grâce à des start-ups visionnaires et des structures en pleine expansion, ces tâches en question sont rendues bien plus faciles.

Dans notre boîte à outils administrative, on vous propose de tester Alan, une assurance qui s’adresse aux indépendants, fondée pour pallier le manque de couverture. Alan propose donc une assurance santé simple, transparente et intuitive. Le plus ? Zéro paperasse, car tout est numérisé. Du côté des mutuelles et complémentaires, on retrouve Wemind qui se destine également aux indépendants, avec en plus une protection juridique optionnelle. Par ailleurs Wemind propose un maintien des revenus si votre activité ne se développe pas comme prévu.

Du côté bancaire, Shine fait bénéficier aux indépendants d’un compte professionnel 100% en ligne et sans frais cachés. La start-up va plus loin en développant un outil de facturation et propose le dépôt de chèques et d’espèces. Il existe également une seconde néobanque française, Qonto, qui permet d’ouvrir un compte facilement et sans tracas. Enfin, si vous souhaitez faire un crédit jusqu’à 10 000€, Mansa s’occupe de tout !

Vous avez besoin de signer des documents en ligne pour votre gestion administrative (papiers de banque, d’assurances etc.) ? La plateforme DocuSign permet de signer légalement et en toute sécurité n’importe quel document depuis un ordinateur ou un téléphone.

💡 Vous vous intéressez aux néobanques ? Grâce à Indy, bénéficiez de 6 mois offerts sur les abonnements Shine ! Profitez-en !

Recevoir un accompagnement comptable

Si vous comptez faire votre comptabilité vous-même, alors rassurez-vous : vous ne serez jamais seul ! En effet, un logiciel comptable permet d’assister la tenue des comptes afin que ceux-ci soit réguliers. Les avantages de ce type d’outil ? La gestion de la comptabilité autonome, et via un outil en ligne, est bien moins chère que de la faire externaliser.

Les indépendants qui souhaitent faire eux-mêmes leur comptabilité pourront compter sur Indy (c’est nous 👋) ! Cet outil automatise votre comptabilité et allège par là même les démarches et les coûts. Testez-le gratuitement pour voir s’il vous convient.

Se constituer une belle vitrine

Avoir un site internet permet d’emmener votre activité vers de nouveaux horizons ! En effet, ce dernier permet à la fois de booster votre communication, de présenter votre structure, et donc de trouver de potentiels nouveaux clients. Il devra comporter les informations essentielles et pratiques sur votre activité, afficher des témoignages d’anciens clients satisfaits, et permettre aux visiteurs de vous contacter via une page contact ou un formulaire. Par ailleurs, pour avoir un site internet, il faut que votre entreprise ait un nom de domaine enregistré et hébergé. Rendez-vous sur la plateforme Infomaniak ou OVH pour cocher cette première case !

Si vous souhaitez créer un site en toute simplicité sans savoir coder, alors plusieurs outils sont vous aideront dans cette tâche. L’éditeur en ligne Wix, par exemple, vous permet de choisir parmi un panel de thèmes et de plug-ins pour construire un site internet simple et efficace. Vous pourrez alors une interface presque sur mesure. Son concurrent, WordPress, propose également de construire tous types de site internet avec un accent sur les sites volumineux (à comprendre : avec beaucoup de plug-ins et de contenus). Les deux éditeurs proposent une base gratuite très limitée, puis des abonnements premium échelonnés par budget.

Votre structure est tournée vers le e-commerce ? L’éditeur Shopify en a fait sa spécialité ! La plateforme vous permet de gérer votre propre magasin en ligne sans (trop) d’efforts. Après un essai gratuit, vous pourrez profiter de plusieurs abonnements compris entre 25€ et 260€.

Mais le site internet n’est pas l’outil ultime pour “faire sa comm” soi-même. Cela passe aussi par les supports imprimés. Vous pouvez donc utiliser Vistaprint, par exemple, qui permet d’offrir une visibilité grâce au système de cartes de visite, de flyers, d’invitations etc.

Se constituer une belle vitrine.

Booster vos réseaux sociaux

Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest, Instagram… Vous ne savez plus où donner de la tête, ni par où commencer ? Les réseaux sociaux sont eux-mêmes de merveilleux outils pour faciliter la vie des indépendants. En effet, ils sont d’excellentes plateformes de visibilité pour toutes les activités. Mais comment apprendre à les dompter ?

Ce que vous pouvez attendre d’un outil de gestion des réseaux sociaux est de programmer les publications à l’avance tout en gérant plusieurs réseaux à la fois. Ça tombe bien, dans notre boîte à outils des indépendants, nous en avons trouvé deux qui remplissent parfaitement cette tâche : le français Swello et l’américain Buffer. En plus de la gestion des publications, ces derniers proposent des fonctionnalités d’analyse de performance pour observer l’impact de tel ou tel post. Cela vous aidera ainsi à améliorer le contenu si nécessaire. Et dans le cas où vous voudriez organiser un concours sur les réseaux sociaux, l’outil Pickaw sera votre meilleur allié.

Dans un autre registre, si vous êtes à la recherche d’un outil pour optimiser votre veille sur les réseaux, vous pouvez jeter un oeil à Feedly. Il vous permet de rester au fait des actualités sur un domaine bien précis que vous déterminerez.

Enrichir ses contenus

Une fois votre site créé et vos réseaux sociaux pris en main, il faut se pencher sur les contenus. Ceux-ci permettront d’appuyer encore davantage votre présence en ligne. Si ce n’est pas votre spécialité, plusieurs outils vous faciliteront grandement la tâche.

Déjà, vous pourrez dénicher les images libres de droit gratuitement sur des banques d’image comme Unsplash, mais aussi Pexels et Stock-Up. Dans le cas où vous aimeriez vous lancer davantage dans l’édition de photos ou la création de visuels web ou print, deux outils pourront vous convenir : le fameux Adobe Creative Cloud (Photoshop, inDesign, etc.) ou son petit frère gratuit Canva. Le premier outil, payant, demande toutefois une formation pour optimiser son utilisation. Pour Canva, la prise en main est rapide, et il représente une alternative efficace si la PAO ne fait pas partie de vos compétences préexistantes.

Maintenir le contact professionnel

Fini les e-mails mal classés et les textos perdus. Pour échanger avec vos clients, mais aussi vos collaborateurs, associés ou toutes personnes en lien avec votre activité, plusieurs outils permettent de fluidifier les échanges.

Par écrit, Slack s’impose comme un outil incontournable en ce qui concerne la communication interne. Avec son système de canaux, vous pourrez organiser vos échanges directement dans cette app de messagerie instantanée. Dans le cas où vous seriez familier avec Microsoft, celui-ci propose un outil de messagerie basé sur un concept similaire : Teams. Alors Slack ou Teams ? Ce sera une question de goût !

Pour les appels vidéos, Hangouts et Zoom vous permettent de gérer d’une main de maître des réunions en ligne. Mais ces deux outils autorisent également de partager votre écran. Cette dernière option est pratique dans le cas où votre activité gravite autour de la formation par exemple.

Besoin de concentration ?

On le sait, la vie des indépendants est souvent trépidante, mais parfois stressante. Et on a même un outil pour ça : Noisli ! Sa formule bien-être repose sur un environnement sonore apaisant, et des fonctionnalités pour améliorer votre concentration et vous rendre (aussi) plus productif au travail.

Vous savez dorénavant tout sur la boîte à outils qui facilite la vie des indépendants. Une question ? Nous vous invitons à rejoindre le groupe Facebook de comptabilité pour échanger entre professionnels libéraux et indépendants.

Découvrez l'application tout-en-un des indépendants - Créer un compte
par Clémentine Pougnet

Rédactrice pour Indy, la comptabilité des indépendants tout simplement.

Prêt pour la vraie indépendance ?

Comme 70 000 indépendants, gérez, pilotez et déclarez vous-mêmes !

Sans engagement - Sans carte bleue