← Retour aux articles
← Retour aux articles
 
  1. Mathilde Scharwatt-Bloch

    Bonjour,
    Suite à un échange avec Gwenaëlle, je me permets de vous contacter pour deux questions:
    – J’ai une activité en micro depuis 2018 dans un domaine artisanal et (suite à la lecture d’un de vos articles d’ailleurs), je vais la clôturer pour ouvrir des droits à l’ACRE pour ma nouvelle activité de thérapeute. Je poursuivrai néanmoins cette activité annexe (déclarée sur mon EI). Jusque-là je travaillais avec un facturier manuel et j’aimerais savoir (si je continue comme ça), s’il me serait possible d’en avoir un distinct pour chacune de mes activités ou si ça ne fonctionne pas à cause des numéros de facture (qui doivent se suivre normalement)?

    – J’ai commencé à engager des frais pour mon installation en libéral en Janvier, sera-t-il possible (si je m’installe au régime de déclaration contrôlée BNC) d’indiquer ces frais dans mon livre de dépenses alors qu’ils sont à une date antérieure à celle de mon immatriculation?

    En vous remerciant d’avance!

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Mathilde,

      S’il s’agit de deux activités distinctes, vous pouvez utiliser deux facturiers différents, sans les mélanger bien évidemment : chaque facturier est dédié à une activité en particulier. Les factures de chaque activité devront bien se suivre. Pour les frais d’installation, vous pourrez tout à fait les déduire de votre chiffre d’affaires si vous choisissez le régime réel de la déclaration contrôlée. Cela ne sera pas possible si vous choisissez le régime micro-BNC.

      1. Mathilde Scharwatt-Bloch

        Un grand merci Valentine. La clarté et le professionnalisme de vos réponses contribuent fortement à ma future adhésion au service Georges.

Laisser un commentaire