Il est l’heure ! Clôturez votre exercice 2023 avec Indy ! C’est parti

TESE ou CESU : Comment rémunérer ses employés facilement ?

Le TESE (Titre Emploi Service Entreprise) et le CESU (Chèque Emploi Service Universel) partagent certaines similitudes mais ont bien leurs particularités. Si tous les deux permettent d’employer plus facilement, l’un est destiné aux entreprises et l’autre aux particuliers. Découvrons ensemble les caractéristiques de chacun de ces dispositifs et comment en bénéficier pour alléger votre charge administrative.

TESE ou CESU : Comment rémunérer ses employés facilement ?

Sommaire

  1. Le TESE (Titre emploi service entreprise)
  2. Le CESU (Chèque emploi service universel)

Le TESE en quelques mots

Le Titre Emploi Service Entreprise permet aux entreprises éligibles de confier au centre national de traitement du TESE une partie de ses formalités administratives. Sur simple demande et de manière totalement gratuite, vous pourrez ainsi bénéficier de ce service pour vous décharger d’une partie de vos formalités administratives. Il est généralement conseillé pour des emplois occasionnels (personnel de ménage, remplacements…).

Qui peut en bénéficier ?

Toutes les entreprises relevant du régime général peuvent en bénéficier avec cependant des particularités en fonction de leur effectif et de leur zone géographique. Les entreprises de métropole avec moins de 20 salariés (en CDI, CDD ou contrat d’apprentissage) peuvent l’utiliser pour tous leurs employés, pour peu qu’elles ne dépendent pas de régimes spéciaux ou qu’elles ne soient pas dans le secteur agricole (ce secteur ayant son propre dispositif, le Titre Emploi Simplifié Agricole ou TESA). Le nombre de salariés est évalué au 31 décembre de l’année qui précède l’embauche.
Les entreprises ayant des effectifs plus importants peuvent l’utiliser également, mais uniquement s’ils emploient des salariés occasionnels (CDI ou CDD de moins de 700 heures par an ou 100 jours consécutifs ou non)

A noter :

  • Le dirigeant qui souhaite adhérer au TESE doit utiliser exclusivement ce dispositif pour l’ensemble de ses salariés ;
  • Les employeurs qui utilisaient auparavant le Titre Emploi Entreprise occasionnels (TEE) et le Chèque Emploi Très Petites Entreprises (CETPE) y adhèrent automatiquement ;
  • Certains salariés ne sont pas éligibles au TESE : ce sont ceux dont les cotisations sont calculées sur des taux réduits tels que les artistes, les journalistes, certains médecins…
  • Les entreprises de Guyane, Martinique, Guadeloupe, La Réunion et Saint-Martin peuvent en bénéficier, qu’elles relèvent du régime général ou du régime agricole (sauf pêche et aquaculture).

En quoi le TESE peut-il vous aider ?

Le TESE prend en compte les formalités suivantes :

  • La DPAE (déclaration préalable à l’embauche) ;
  • Le contrat de travail ;
  • Le certificat de travail ;
  • Le calcul des rémunérations, de l’ensemble des cotisations sociales et leur déclaration ;
  • Les DSN (déclarations sociales nominatives) ;
  • Les déclarations destinées à Pôle emploi et à la caisse de congés payés ;
  • Les bulletins de paie ;
  • Les attestations fiscales pour les salariés.

Reste à votre charge :

  • Le paiement des cotisations au service de santé, aux régimes de protections sociales facultatifs et au financement de la formation professionnelle ainsi que la taxe d’apprentissage (si vous devez la payer) ;
  • L’affiliation auprès des organismes de retraite complémentaire et de prévoyance obligatoire ou des caisses de congés payés.

Comment adhérer ?

Pour adhérer, il vous suffit de vous inscrire sur le site internet https://www.letese.urssaf.fr/ via le formulaire d’adhésion. Il vous sera ensuite fourni un accès à vos carnets dématérialisés pour effectuer toutes vos démarches.

Comment fonctionne le TESE ?

Que ce soit pour vos salariés actuels ou pour une nouvelle embauche, vous devrez remplir un volet d’identification et le transmettre à l’URSSAF en ligne (dans les 8 jours avant la date d’embauche pour un nouvel emploi). Vous devrez contacter en parallèle les différents organismes sociaux pour remplir un dossier d’immatriculation.

Note : si le TESE dispense de rédiger un contrat de travail, il est fortement conseillé d’en rédiger un malgré tout pour y inclure les clauses spécifiques dont vous pourriez avoir besoin (clause de non-concurrence, primes éventuelles…). En outre ce dispositif ne prenant pas en compte les conventions collectives, cela vous évitera de manquer certains détails que ces conventions peuvent comporter. Ne pas les prendre en compte pourrait vous exposer à des litiges avec vos salariés.

Vous devrez ensuite remplir les éléments concernant vos employés nécessaires au calcul des cotisations : périodes d’emploi, éléments de rémunération, heures travaillées. Ce « volet social » est transmis au centre national TESE dont vous dépendez (à Bordeaux ou Paris selon votre secteur d’activité) qui se charge du calcul des cotisations sociales, de créer les bulletins de salaire et également des déclarations sociales annuelles. Ces documents vous seront fournis dans votre espace employeur.

Pour la rémunération, vous pouvez choisir de la régler par virement ou par chèque. Le décompte des cotisations est mis à votre disposition dans votre espace employeur. Il ne vous reste plus qu’à régler les cotisations annexes mentionnées en début d’article !

Le CESU

Le Chèque Emploi Service Universel ou CESU est également un dispositif de simplification de l’emploi, mais il ne concerne que les particuliers qui souscrivent à un service à la personne tel que l’entretien de la maison, le jardinage, le soutien scolaire, l’assistance aux personnes âgées… Il désigne à la fois le mode de déclaration (CESU déclaratif) et le moyen de paiement (CESU préfinancé). Ce dernier peut être obtenu auprès d’un employeur ou de l’organisme qui verse les prestations sociales du particulier.

Côté entreprise, l’employeur achète des CESU préfinancés chez un émetteur habilité par l’ANSP et les remet gratuitement ou les vend à ses employés pour un montant inférieur à sa valeur nominale. L’aide ainsi apportée est déductible du résultat de l’entreprise. A noter que les employeurs peuvent en bénéficier eux-mêmes, dans les mêmes conditions que leurs salariés, si tous les employés y ont accès.

Pour une activité professionnelle, il vous est donc fortement recommandé d’utiliser le TESE car en cas de contrôle il peut vous être refusé de déduire les chèques CESU.

Vous connaissez maintenant ces deux dispositifs d’emploi sur le bout des doigts ! Encore une question ? Posez-la en commentaire, l’équipe d’Indy (ex Georges) y répondra sans délai. Rejoignez notre communauté d’indépendants sur notre groupe facebook de comptabilité !

par Valentin Thomas

Rédacteur pour Indy, la comptabilité des indépendants tout simplement.

8 commentaires
  1. ben

    Bonjour,

    J’ai une société avec 0 salariés. La société peut me fournir des chèques CESU mais je ne peux l’utiliser uniquement pour des services personnels ? Ménage chez moi par exemple et pas le ménage de mes bureaux ?
    Si je peux les utiliser pour un usage personnel, puis-je bénéficier du crédit d’impôt (particulier ou entreprise) ?
    Merci pour votre réponse

    1. Lauriane Kadri

      Bonjour,
      Les chèques CESU concernent uniquement les services d’aide à la personne (l’entretien de votre maison, les petits travaux de jardinage et bricolage, le soutien scolaire, etc.). L’utilisation des chèques CESU pour le ménage de vos bureaux n’est donc pas autorisée.
      Par ailleurs, étant donné que vous avez 0 salarié, vous avez le droit à un crédit d’impôt correspondant à 50% des dépenses réellement supportées. Autrement dit, vous ne pouvez pas bénéficier de crédit d’impôt sur les CESU préfinancés déjà déduits de votre bénéfice imposable sur la 2042 C-pro.

  2. Hugo

    Bonjour,

    J’ai une EI pour de la location de logement de courte durée et souhaite engager une femme de ménage.

    Elle va travailler environ 2h par semaine dans le bien loué, ai-je le droit de lui faire un CDD et la rémunérer via le TESE même pour une durée du temps de travail si courte?

    Merci d’avance,

    Hugo

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Hugo,
      Oui vous pouvez tout à fait utiliser le TESE dans cette situation 🙂

  3. damien

    Bonjour

    Je suis gérant (TNS) d’une laverie automatique en SARL (avec 0 salarié), est-ce que je peux avoir des CESU pour payer une femme de ménage afin qu’elle s’occupe du ménage de la laverie ?
    Merci

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Damien,
      En tant que professionnel, vous devez passer par le chèque TESE et non le chèque CESU pour embaucher votre femme de ménage.

  4. Mérillon Camille

    Bonjour,
    Dans quelle catégorie déclarer les césus préfinancés SVP? Et les chèques vacances ?
    Je suis chef d’entreprise et unique bénéficiaire.
    Il me semble qu’il y a une subtilité sur une partie sur laquelle on paie des charges et une autre non? Je ne sais pas trop le détail sur comment les déclarer.
    D’avance merci
    Cordialement

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Camille,
      Les CESU ont été conçus pour un usage particulier, vous devriez utiliser le TESE en tant que professionnelle. Vous ne pouvez donc pas déduire les CESU sur votre déclaration professionnelle.
      Pour les chèques vacances, je vous invite à lire le paragraphe dédié de notre article sur le sujet. 🙂

Laisser un commentaire

Prêt pour la vraie indépendance ?

Comme 80 000 indépendants, gérez, pilotez et déclarez vous-mêmes.

Sans engagement - Sans carte bleue