En 2024, lancez-vous ! La création d’entreprise est gratuite sur Indy ! Prendre rendez-vous

Les démarches d’installation des podologues

Après les 3 ans passés sur les bancs à bachoter ton diplôme d’état de pédicure-podologue, il est venu le temps de ton installation en tant que pédicure-podologue. Seul problème, l’administratif te prend des plombes. Heureusement, Indy est là pour t’éviter des recherches fastidieuses et t’a regroupé toutes les démarches d'installation pour pédicure-podologue dans un seul article.

Les démarches d’installation des podologues

 

Sommaire

  1. Ouvrir un compte bancaire dédié
  2. Souscrire à une assurance en « Responsabilité Civile Professionnelle » (RCP)
  3. Inscription à l’ordre des pédicures-podologues selon son département.
  4. Inscription à la CPAM du lieu de résidence professionnelle.
  5. Inscription à l’URSSAF du lieu d’exercice
  6. Inscription à la CARPIMKO
  7. Bonus – Automatiser gratuitement sa comptabilité grâce à Indy !

Cet article a été initialement diffusé sur le groupe Facebook Compta Pour Les Professions Libérales, réseau d'entraide des praticiens libéraux dans leur comptabilité.

Abonnez-vous à la newsletter Indy

1 – Ouvrir un compte bancaire dédié

Pourquoi ?

Tu vas le voir plus tard dans l’article, tu vas rapidement avoir des dépenses à faire, et pas seulement la fête que tu feras pour fêter ton diplôme avec ta famille et tes amis. L’Assurance responsabilité civile est la première dans tes démarches d’installation de kinésithérapeute, mais des rentrées d’argent vont vite venir aussi ! Et tu veux vraiment avoir à faire la comptabilité d’un compte où tes dépenses quotidiennes côtoient tes revenus professionnels ? Alors prend un compte séparé tout de suite !
Quant à s’il faut prendre un compte professionnel ou courant, consulte notre article sur le sujet qui répondra à ta question.

Démarches

Comparer les offres (comptes courants et professionnels) et souscrire en ligne.

Quand ?

Dès que tu as ton diplôme.

Documents demandés

Pour tous les comptes : copie d’un justificatif d’identité

Les comptes professionnels peuvent également te demander des justificatifs professionnels, auquel cas si tu en veux absolument un tu peux utiliser ton compte personnel en attendant. Mais nous te conseillons de ne pas trop tarder à faire le changement.

2 – Souscrire à une assurance en « Responsabilité Civile Professionnelle » (RCP)

La responsabilité civile professionnelle en résumé

Pourquoi ?
Pour se protéger d’éventuels litiges avec tes patients.

Démarches
Comparer les assurances et en contacter une pour souscrire un contrat, comme pour ton logement ou ta voiture.

Quand ?
Dès que tu as ton diplôme.

La responsabilité civile professionnelle en détail

Parce qu’une bourde de débutant est vite arrivée, il vaut mieux souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. En fait, c’est obligatoire. Qui sait, tu pourrais avoir dans les mains les pieds d’un footballeur qui pourrait t’en vouloir d’avoir raté le but de sa vie ? Dans ces cas-là, la RCP te protège de tout litige qui pourrait t’être reproché, et ce filet de sécurité est bienvenu dans ces moments déjà assez stressants.

Où trouver une assurance Responsabilité Civile Professionnelle ?

De nombreux assureurs proposent des assurances RCP et il y en a à tous les prix pour différents types de couverture. Si tu souhaites un article sur cette démarche d’installation de ton cabinet de pédicure-podologue, dis-le nous en commentaire !

3 – Inscription à l’ordre des pédicures-podologues selon son département.

L’inscription à l’ordre en résumé

Pourquoi ?
Pour obtenir ton autorisation d’exercer et ton numéro RPPS (pour Répertoire Partagé des Professionnels de Santé)

Démarches
Identifie l’ordre de ta région selon ton cabinet ou, pour les remplaçants, ton adresse personnelle, complète le dossier d’installation (voir ci-dessous) et transmets les par lettre recommandée ou en physique.

Quand ?
Dès que tu as ton diplôme et ton assurance RCP.

L’inscription à l’ordre en détail

Pourquoi s’inscrire à l’ordre ?

Tu as toujours rêvé de faire partie d’une communauté secrète dirigeant le monde ? L’ordre des pédicures-podologues c’est un peu ça, mais en un peu moins machiavélique. Cette inscription est indispensable (et obligatoire) pour exercer et te donnera une attestation d’inscription sur laquelle figurera ton futur numéro RPPS.

Comment choisir son ordre ?

Sans projet professionnel arrêté ou en remplacement
Tu as des envies de voyage, de suivre ta moitié ou pour toi toute opportunité est bonne à prendre ? Pas de panique, il te suffit de t’inscrire à l’Ordre de ton lieu de résidence habituelle.

Les remplacements pour les pédicures-podologues, c’est un peu faire la première partie d’Orelsan pour les rappeurs. Si tu es remplaçant c’est pareil, il faut t’inscrire à l’Ordre de ton lieu de résidence habituelle.

En collaboration
Travailler en collaboration peut être rassurant et c’est aussi un moyen d’être accompagné à ses débuts. Dans ce cas là, il te faudra t’inscrire à l’Ordre de ton lieu d’exercice.

Documents nécessaires

Après avoir trouvé ton conseil régional, tu pourras y déposer ton dossier en physique ou l’envoyer par lettre recommandée. Pour te faire gagner du temps, télécharges ici les documents à compléter et les adresses de chaque conseil régional.

Ton dossier doit contenir :

  • Le curriculum vitæ ordinal complété ;
  • Deux déclarations sur l’honneur complétées ;
  • La photocopie de ton attestation de réussite au diplôme d’État ou de ton diplôme ;
  • La photocopie de l’attestation de la police d’assurance RCP ;
  • La photocopie recto-verso de ta carte d’identité ou de ton passeport ;
  • Deux photographies d’identité au format officiel avec nom et prénom au dos ;
  • Un extrait d’acte de naissance avec filiation ;
  • Un chèque de cotisation (contacter l’ordre en amont).

4 – Inscription à la CPAM du lieu de résidence professionnelle.

L’inscription à la CPAM en résumé

Pourquoi ?
Pour recevoir les prestations remboursées par la sécurité sociale de tes patients qui en bénéficient.

Démarches
Prends un rendez-vous avec la CPAM de ta région en appelant le 3608. Prépare ta pièce d’identité, ta carte vitale et ton RIB professionnel pour le rendez-vous en physique.

Quand ?
Dès que ton inscription à l’ordre est validée et ton numéro RPPS reçu.

L’inscription à la CPAM en détail

Pourquoi s’inscrire à la CPAM ?

Ton inscription à l’ordre validée et ton numéro RPPS reçu, tu pourras t’inscrire à la CPAM. Lorsque tu es installé dans un cabinet, c’est elle qui te rémunèrera pour tes prestations conventionnées. Elle te fournira aussi des feuilles de soin pré-identifiées. Cette démarche est capitale, que tu sois remplaçant ou dans un cabinet, il ne faut pas l’oublier.

Documents nécessaires

  • Pièce d’identité
  • Carte Vitale
  • IBAN

Certaines CPAM proposent d’envoyer les documents en ligne, mais cette pratique n’est pas encore courante. Le plus rapide est d’appeler le 3608 pour prendre un rendez-vous en physique avec un conseiller de ta CPAM régionale.

Sur place, la personne chargée de t’accompagner te fera remplir une adhésion à la convention. Demandes lui si le centre CPAM est également un guichet unique. Si c’est le cas, ils t’aideront à t’inscrire à l’URSSAF. Sinon, rendez-vous dans la section suivante !

💡 Le conventionnement ou non conventionnement te sera proposé par la CPAM. Ce dernier impactera tes tarifs, qui devront être réglementés en secteur 1 (conventionné) ou libres en secteur 2 (non conventionné) mais également tes cotisations sociales. La CPAM te renseignera sur le détail des différences entre les deux statuts.

5 – Inscription à l’URSSAF du lieu d’exercice

L’inscription à l’URSSAF en résumé

Pourquoi ?
Pour créer ton entreprise officiellement, récupérer ton numéro SIRET et pouvoir récolter tes cotisations qui te permettront d’avoir une couverture sociale.

Démarches
Lors de ton rendez-vous avec ton conseiller CPAM, demande si le lieu est un guichet unique permettant l’inscription à l’URSSAF.
Si ce n’est pas le cas, tu dois remplir en ligne le formulaire CFE géré par l’URSSAF.

📕 Retrouve notre tutoriel pas à pas pour remplir ton formulaire CFE !

Quand ?
Au plus tôt 30 jours avant le début d’activité et au plus tard dans les 8 jours qui suivent le début d’activité.

L’inscription à l’URSSAF en détail

Pourquoi s’inscrire à l’URSSAF ?

L’URSSAF et le CFE sont des organismes importants, qui vont te permettre de créer ton entreprise officiellement. L’URSSAF va te prélever des cotisations certes, mais c’est pour que tu aies une couverture sociale en échange.

Documents nécessaires

  • Adresse du cabinet (ou personnelle si remplaçant)
  • Numéro de sécurité sociale
  • Numéro sur la Carte de professionnel de santé (CPS)

💡 Lors de ton appel pour prendre rendez-vous avec la CPAM, demande si c’est un guichet mixte qui te permettra de t’inscrire en même temps à l’URSSAF. Histoire de faire d’une pierre deux coups ! Si ce n’est pas le cas, l’inscription se fait en ligne dans les 30 jours avant le début d’activité au plus tôt.

6 – Inscription à la CARPIMKO

L’inscription à la CARPIMKO en résumé

Pourquoi ?
Pour cotiser pour ta retraite, et recevoir des indemnités journalières lors de maladies longues. Tu ne peux pas t’en passer, c’est obligatoire.

Démarches
Normalement, l’URSSAF doit transmettre ton dossier à la CARPIMKO. Pour un traitement plus rapide et plus sûr, il est conseillé d’envoyer par courrier le formulaire d’affiliation et une copie de ta carte CPS à l’adresse suivante : CARPIMKO, service Cotisations, 3 avenue du Centre – 78280 GUYANCOURT

Quand ?
Dès l’inscription de ton entreprise auprès de l’URSSAF

L’inscription à la CARPIMKO en détail

La CARPIMKO est un organisme important pour toi, puisqu’elle va récolter tes cotisations retraite pour t’assurer des vieux jours sereins. Par ailleurs, c’est la CARPIMKO qui te versera tes indemnités journalières lors de maladie longue (+ 90 jours) et à qui tu devras envoyer tes justificatifs. Cette démarche d’installation de ton futur cabinet de pédicure-podologue est donc primordiale !

Bonus – Automatiser gratuitement sa comptabilité grâce à Indy !

Ces démarches d’installation pour ton futur cabinet de pédicure-podologue étant réglées, nous avons une proposition à te faire que tu ne pourras pas refuser : bénéficier d’Indy gratuitement jusqu’au 30 juin 2023 !

Pourquoi ?
Ta première année sans stress avec Indy. Fais tes démarches, ta comptabilité et tes déclarations simplement et gratuitement.
Nos spécialistes t’accompagnent au quotidien par chat, mail et téléphone. Plus de 40 000 professionnels libéraux font déjà confiance à Indy.

Une fois la passion du remplacement passée, envie de t’installer ? Nos spécialistes t’accompagnent par téléphone sur les démarches à effectuer et les impacts sur ta comptabilité. C’est pas beau ça ?

Démarches
Inscris toi sur l’application et découvre à quel point il est simple de suivre sa comptabilité automatisée.
👉 C’est par ici

Quand ?
Dès que tu démarres ton activité, pour ne pas être submergé en fin d’année.

Avec Indy, les papiers, c’est le pied ! Des questions sur l’installation des podologues ? Pose-les en commentaire, notre équipe y répondra rapidement. Et n’hésite pas à rejoindre d’autres indépendants dans notre groupe facebook de comptabilité !

Découvrez l'application tout-en-un des indépendants - Créer un compte
par Valentin Thomas

Rédacteur pour Indy, la comptabilité des indépendants tout simplement.

Prêt pour la vraie indépendance ?

Comme 70 000 indépendants, gérez, pilotez et déclarez vous-mêmes !

Sans engagement - Sans carte bleue