Les cotisations bancaires : tout ce qu’il faut savoir

Lorsque vous ouvrez un compte bancaire dédié à votre activité professionnelle, plusieurs cotisations bancaires peuvent être associées à ce dernier. Parmi les cotisations bancaires prélevées par les banques, nous distinguons les cotisations de carte bancaire, de tenue de compte et d’assurance. Outre ces dernières, d’autres frais bancaires peuvent s’appliquer. Dans cet article, nous vous expliquons tout à ce sujet et vous apportons des astuces pour payer moins cher.

Les cotisations bancaires : tout ce qu’il faut savoir

 💰 Un compte pro sans cotisations de tenue de compte ?
Optez pour Indy et bénéficiez d’un compte pro gratuit et sans cotisations de tenue de compte ! Carte Mastercard physique et virtuelle, virements instantanés et illimités, suivi de trésorerie, module de facturation… le tout au prix imbattable de 0€/mois ! 💫
Ouvrir mon compte pro


📝 En résumé :

  • Les cotisations bancaires sont des montants facturés de manière périodique par les banques à leurs clients pour l’utilisation de certains services ; 
  • Les différents types de cotisations bancaires sont : 
    • Les cotisations de carte bancaire 
    • Les cotisations de tenue de compte 
    • Les cotisations d’assurance.
  • Outre les cotisations bancaires, vous devez payer d’autres frais avec notamment les frais associés à une opération, un produit ou un service et les frais liés à un incident ou à une irrégularité ; 
  • Pour réduire ces coûts, nous vous dévoilons plusieurs astuces dans cet article ! 😉

Les cotisations bancaires, qu’est-ce que c’est ?

Les cotisations bancaires sont des sommes facturées périodiquement par les banques à leurs clients pour l’utilisation de leurs services. Elles peuvent être un montant fixe comme un pourcentage déterminé selon le solde moyen du compte ou d’autres critères spécifiques. 

Le saviez-vous ? Les cotisations bancaires peuvent varier suivant les établissements bancaires et les pays.

Les différents types de cotisations bancaires

Tout d’abord, suivant les services utilisés, plusieurs types de cotisations peuvent s’appliquer :

La cotisation de carte bancaire

La cotisation de carte bancaire est sans nul doute l’une des plus communes. En effet, il est fréquent que les banques facturent leurs clients pour l’émission et l’utilisation de leurs cartes bancaires. Cela comprend des frais annuels pour la détention de la carte, des frais de renouvellement, des frais pour cause de retrait aux distributeurs automatiques de billets (DAB) et des frais en cas de transaction internationale.

La cotisation de tenue de compte

La cotisation bancaire de tenue de compte est facturée par votre banque afin de couvrir les frais liés à la gestion de votre compte bancaire. Ces derniers concernent l’accès aux services en ligne, la tenue des registres et relevés de compte, etc.

La cotisation d’assurance

Nombreux sont les établissements bancaires qui proposent aujourd’hui des assurances associées aux comptes bancaires. Les assurances décès et perte ou vol de cartes bancaires font partie des plus communes. Celles-ci sont souvent proposées en échange d’une cotisation périodique.

Zoom sur les frais bancaires

Définition

Les frais bancaires désignent le coût payé par un client à sa banque pour réaliser une opération, obtenir un produit ou bénéficier d’un service. Ces frais peuvent être associés à des incidents de paiement comme à des irrégularités dans le fonctionnement du compte en banque.

Les différents types de frais bancaires

De plus, parmi les frais bancaires, plusieurs catégories sont notables :

  • Les frais et commissions bancaires de service ;
  • Les frais pour cause de dépassement des plafonds de paiement par carte bancaire et/ou de retrait ; 
  • Les commissions d’intervention (notamment concernant la gestion du compte) ;
  • Les frais bancaires en cas de refus de paiement ;
  • Etc…

Par conséquent, les frais bancaires peuvent être liés aux services offerts par votre banque, à des irrégularités de fonctionnement de votre compte bancaire ou à des incidents de paiement. Selon les situations, nous parlons « d’abonnement », de « commission » ou de « cotisation ». Chaque banque est libre de fixer sa propre tarification des frais bancaires, bien que ceux-ci soient plafonnés conformément à la loi (pour en savoir plus, cliquez sur ce lien). Pour en être informé, le client peut consulter les conditions tarifaires.

En bref, les différents types de frais bancaires sont associés : 

  1. À une opération, un produit ou un service : cotisation de tenue de compte, de carte bancaire ou d’assurance, frais de dossier, frais sur les retraits, les chèques, les opérations effectuées en dehors de la zone euro, abonnement aux services d’une banque traditionnelle ou en ligne, etc. ; 
  2. À une irrégularité ou un incident : commission d’intervention, refus de paiement en cas de provision insuffisante, les frais d’opposition pour utilisation abusive, perte ou vol, les frais de renouvellement de vos cartes bancaires suite à une utilisation frauduleuse par exemple, etc.

Un conseiller bancaire présente les différents frais bancaires applicables au compte bancaire de son client

Comment connaître les frais de fonctionnement de son compte bancaire ?

Tout d’abord, au moment de l’ouverture de votre compte bancaire, les établissements bancaires sont dans l’obligation de vous informer des tarifs associés aux frais bancaires. Ainsi, veillez à ce que ces frais apparaissent à la fois dans votre convention de compte, dans vos relevés de compte mensuels ainsi que dans vos relevés de compte annuels.

Concernant les frais d’irrégularités ou d’incidents, la banque doit vous informer du prélèvement de ces derniers 14 jours en amont.

De plus, si la banque prévoit une augmentation ou une diminution de ces frais, vous devez en être informé par courrier au minimum 2 mois avant le changement. Bien évidemment, si ce changement ne vous convient pas, vous pouvez clôturer votre compte bancaire et changer de banque.

Astuce 🧞 : pour vous aider à choisir l’établissement bancaire qui correspond à vos besoins, nous vous conseillons vivement de consulter les comparateurs en ligne de banque et de crédit. Sur notre blog, vous trouverez également des articles avec comparateurs.

Par ailleurs, chaque mois, vous recevez un relevé de compte mensuel. Ce dernier indique la nature des frais bancaires prélevés au cours d’une période donnée, ainsi que leur montant total.

Enfin, chaque année au mois de janvier, vous recevez votre relevé de compte annuel détaillant les frais bancaires prélevés au cours de l’année pour la gestion de votre compte en banque, comprenant les moyens de paiement, agios, virements, les frais de cotisation annuelle, etc.

Ce relevé présente non seulement le total des frais mais également le détail par services :

  • Assurances ;
  • Moyens de paiement ;
  • Frais de gestion du compte ;
  • Cotisations bancaires ;
  • Frais pour incidents et/ou irrégularités incluant les commissions d’intervention ;
  • Rejets pour prélèvement ;
  • Intérêts débiteurs en cas de découvert bancaire.

Ainsi, le relevé de compte est un document vous permettant de vous rendre compte de votre consommation et d’agir pour réduire les coûts si nécessaire.

Bon à savoir : si besoin, vous pouvez essayer de négocier avec votre banque une augmentation du plafond de découvert bancaire. Vous éviterez ainsi les commissions pour cause de dépassement et bénéficierez d’un taux d’intérêt plus bas pour le calcul des agios.

Comment réduire les frais bancaires et payer moins cher ? Nos astuces

🕵🏽‍♂️ S’interroger sur ses besoins réels

Dans la plupart des banques, les services sont regroupés sous forme de package dans des abonnements. Cependant, il arrive que n’ayez pas l’usage de tous les services proposés. Ainsi, vous payez des frais sur des services que vous utilisez peu voire pas du tout.

Pour payer moins cher, vous pouvez contacter votre conseiller bancaire et négocier le remplacement de certains produits bancaires (par exemple : une carte haut de gamme par une carte classique). 

Par conséquent, bien que la plupart des établissements bancaires offrent des abonnements forfaitaires incluant une large gamme de produits, rien ne vous empêche de souscrire uniquement aux services dont vous avez besoin à l’unité pour éviter les frais bancaires inutiles.

🙅‍♀️ Éviter les services qui entraînent des frais récurrents

Pour réduire les frais bancaires, vous pouvez également limiter l’usage de services bancaires entraînant des frais récurrents. Cela comprend notamment les retraits d’espèces sur les distributeurs automatiques, les virements instantanés, etc. 

👍 Opter pour une banque en ligne, une néobanque ou Indy

Enfin, pour réduire les frais bancaires, vous pouvez choisir une banque en ligne (Hello bank!, BoursoBank, Fortuneo…) , une néobanque (Qonto, Revolut, N26…) ou Indy qui propose un compte pro 100% gratuit et sans frais de tenue de compte.

L’avantage de ces 3 options est qu’elles disposent toutes d’applications intuitives via lesquelles vous pouvez gérer facilement toutes vos opérations bancaires au quotidien. Les néobanques proposent également des fonctionnalités supplémentaires qui peuvent être utiles pour les travailleurs indépendants. Par exemple, certaines proposent le suivi de trésorerie ainsi que des outils de facturation.

En passant par Indy, vous bénéficiez d’un compte pro avec : 

  • IBAN français ; 
  • Carte de paiement Mastercard physique et virtuelle 
  • Virements illimités et instantanés 
  • Prélèvements bancaires illimités ;
  • Dépôt de capital ; 
  • Suivi de trésorerie 
  • Module de facturation 
  • Catégorisation automatique des transactions ;
  • Service client disponible et réactif ; 
  • … Le tout pour 0€ et sans frais de tenue de compte !

Bon plan : Indy propose également une formule Premium via laquelle vous pouvez bénéficier du remplissage et de l’envoi de vos déclarations fiscales obligatoires et être averti à l’approche de vos échéances pour ne manquer aucune date butoir.

FAQ – Questions / Réponses

Quel est le montant des frais bancaires ?

D’une banque à une autre, le montant des frais bancaires est amené à varier. Cependant, à titre d’exemple, les frais de carte bancaire oscillent généralement entre 50€ et 150€ par an. Quant aux frais de tenue de compte, ils varient principalement entre 8€ et 70€ par mois.

Quelles sont les banques qui prélèvent le moins de frais bancaires ?

Les banques qui prélèvent le moins de frais bancaires sont les banques en ligne, les néobanques ou encore des solutions en ligne équivalentes comme Indy. En effet, la plupart des banques en ligne ne prélèvent pas de frais d’émission concernant les chèques. Quant à Indy, cette solution propose un compte pro totalement gratuit et sans frais de tenue de compte.

Que faire en cas de refus d’ouverture du compte bancaire ?

En cas de refus d’ouverture de votre compte bancaire, vous bénéficiez en France du droit au compte. Pour ce faire, vous devez vous rapprocher de la Banque de France qui examinera alors votre dossier avant de vous attribuer à un autre établissement bancaire dans un délai de 24h maximum.

Une question sur les cotisations bancaires ou un avis à nous transmettre ? Laissez-nous un message dans l’espace commentaire ci-dessous, l’équipe Indy se fera une joie d’y répondre ! 🤗

Découvrez l'application tout-en-un des indépendants - Créer un compte
par Lauriane Kadri

Lauriane est rédactrice de contenus chez Indy. Elle a la vocation de vous aider à devenir indépendants sur votre comptabilité.