Artisans et commerçants : quelques idées d’activités pour être indépendant

Les artisans et commerçants sont des acteurs essentiels au développement économique local. Dans les métiers de bouche comme dans la construction, les métiers d’art et le commerce, ils peuvent exercer des professions bien diversifiées. Vous souhaitez lancer votre activité dans l’artisanat ou le commerce ? Découvrez quelques idées d’entreprise à créer, et les différents statuts juridiques pour devenir artisan ou commerçant.

Artisans et commerçants : définitions

Qu’est-ce qu’un artisan ?

Un artisan est un professionnel qui exerce un travail manuel ou technique, en tant qu’indépendant ou dans une petite entreprise. Expert dans son domaine, il propose à ses clients des produits ou services personnalisés, généralement de qualité supérieure.

Il peut intervenir dans différents secteurs d’activité comme le bâtiment (maçonnerie, menuiserie, plomberie, chauffage…), l’alimentation (boulangerie, pâtisserie…), la mode (couture, maroquinerie, joaillerie…), ou se distinguer dans les métiers d’art (poterie, tapisserie, verrerie…).

Considérés comme des entrepreneurs traditionnels, les artisans participent largement au développement économique local des territoires où ils sont implantés.

Qu’est-ce qu’un commerçant ?

Un commerçant est une personne qui achète et vend des biens ou services, en vue de réaliser des profits. Il peut être détaillant (à destination des clients finaux) ou grossiste (intermédiaire), et agir en tant qu’importateur ou exportateur à l’international. Les commerçants peuvent être spécialisés dans l’alimentation, la vente de vêtements, ou de produits électroniques, par exemple.

Le commerce est un secteur clé de l’économie mondiale. Les commerçants occupent une place importante dans la distribution des produits manufacturés, et contribuent ainsi à assouvir les besoins des consommateurs.

Artisans et commerçants : quelles activités exercer en tant qu’indépendant ?

Vous rêvez de développer une activité indépendante ? Voici quelques idées pour créer votre entreprise artisanale ou devenir commerçant.

Création d’entreprise : quelques idées d’activités pour devenir artisan

Dans l’artisanat, les métiers ne manquent pas pour développer une activité indépendante.

Dans la construction :

  • Menuisier ;
  • Charpentier ;
  • Peintre en bâtiment ;
  • Ébéniste ;
  • Serrurier ;
  • Plombier ;
  • Électricien ;
  • Maçon ;
  • Carreleur ;
  • Paysagiste.

Dans la mode :

  • Couturier ;
  • Joaillier ;
  • Maroquinier.

Dans les métiers d’art :

  • Potier ;
  • Tapissier ;
  • Forgeron ;
  • Sculpteur ;
  • Tisseur ;
  • Verrier.

Dans les services à la personne :

  • Coiffeur ;
  • Tatoueur.

Dans le secteur alimentaire :

  • Boulanger ;
  • Restaurateur.

Création d’entreprise : quelques idées pour se lancer en tant que commerçant

Pour développer une activité commerciale, vous pouvez ouvrir différents types de points de vente :

  • Magasin de vêtements ;
  • Magasin de sport ;
  • Magasin d’électronique ;
  • Magasin de bricolage ;
  • Magasin de produits bio ;
  • Magasin de jouets ;
  • Magasin de chaussures ;
  • Magasin de meubles ;
  • Magasin de vélos ;
  • Boutique d’épicerie fine ;
  • Magasin de fleurs ;
  • Bijouterie ;
  • Animalerie ;
  • Librairie ;
  • Café ;
  • Salon de thé.

Comment devenir artisan ou commerçant ?

En tant qu’artisan ou commerçant, vous pouvez exercer seul ou avec des associés. Ce choix conditionne en partie le statut juridique à adopter pour la création de l’entreprise.

Si vous décidez d’exercer seul, vous pouvez créer :

  • une entreprise individuelle (EI) « classique », détenue en nom propre et imposée au régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ;
  • ou une société unipersonnelle, de type EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ou SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Nécessitant la création d’une personne morale, une société est plus complexe à créer qu’une entreprise individuelle. Elle est aussi plus délicate à gérer, mais permet de mieux optimiser ses revenus qu’en EI.

Avec des associés, vous devez obligatoirement créer une société commerciale. Vous pouvez alors opter pour la création d’une SARL (Société à Responsabilité Limitée) ou d’une SAS (Société par Actions Simplifiée). Le régime social du dirigeant (indépendant ou assimilé salarié) est dans ce cas déterminant.

Dans le commerce comme dans l’artisanat, un large choix de métiers s’offre à vous pour créer une entreprise et développer une activité professionnelle indépendante. A vous de choisir votre secteur et le statut juridique adapté à vos besoins pour vous lancer. Selon le régime social et fiscal envisagé, vous pourrez opter pour la création d’une entreprise individuelle ou d’une société. Le choix d’exercer seul ou avec des associés sera également déterminant dans le choix d’un statut pour la création d’entreprise.

par Valentine Flehoc

Valentine est responsable du contenu chez Indy et la comptabilité n'a plus de secrets pour elle. Grâce à ses articles et ebooks informatifs, elle aide les entrepreneurs à mieux comprendre les aspects essentiels de la comptabilité.