Les meilleures idées de création d’entreprise

Vous souhaitez gagner en indépendance et vous lancer dans la grande aventure de l'entreprenariat ? Avant de relever ce défi, il vous faut trouver LA bonne idée de création d’entreprise.

Sommaire

  1. Les idées de création d’activités commerciales
  2. Les idées de création d’activités artisanales
  3. Les idées de création d’entreprises prestataires de services
  4. Les idées de création d’activités libérales
  5. Les idées de création d’entreprises dans l’immobilier
  6. Comment créer son entreprise ?

 

Celle-ci doit bien sûr, avant tout, correspondre à vos envies ainsi qu’à vos compétences. Elle doit aussi trouver sa place sur le marché, rencontrer son public et répondre à un besoin réel. Enfin, elle doit être basée sur un modèle économique solide qui assurera sa viabilité et lui permettra de devenir rentable.

Vendre des produits, proposer ses services, créer du contenu pour les réseaux sociaux… Les options ne manquent pas lorsqu’il s’agit de lancer un business. Pour vous aider à trouver l’inspiration, nous avons rassemblé dans ce guide différentes idées de créations d’entreprises.

Les idées de création d’activités commerciales

Définition de l’activité commerciale

Un commerçant est une personne ou une entreprise qui achète et revend des biens ou des services dans le but de réaliser un profit. Le commerce est un élément essentiel de l’activité économique mondiale. En effet, les commerçants jouent un rôle clé dans la distribution des produits et la satisfaction des besoins du consommateur.

Le commerçant peut exercer son activité de différentes manières, par exemple en tant que grossiste, détaillant, importateur ou exportateur. Il peut opérer dans une grande variété de secteurs allant de l’alimentation aux produits électroniques en passant par l’habillement, etc. Il peut vendre des produits dans un magasin, via une boutique en ligne, ou encore en se déplaçant sur le lieu de travail ou de vie de ses clients.

💡 Bon à savoir : le commerçant se distingue de l’artisan en ce qu’il :

  • peut tirer son revenu d’un travail qui n’est pas manuel ;
  • peut faire de la spéculation, c’est-à-dire acheter des marchandises et les revendre à un tiers pour en tirer un bénéfice ;
  • peut employer un grand nombre de salariés.

Liste d’idées d’entreprises commerciales à créer

En matière de commerce, il existe autant de business potentiels que de produits à vendre.

Voici quelques idées pour une création d’entreprise commerciale spécialisée dans la vente au détail destinée aux particuliers :

  • Magasin de vêtements,
  • Restaurant,
  • Épicerie fine,
  • Fleuriste,
  • Coiffeur,
  • Bijouterie,
  • Animalerie,
  • Magasin d’articles de sport,
  • Salon de tatouage,
  • Café,
  • Librairie,
  • Magasin d’articles pour animaux de compagnie,
  • Magasin d’électronique,
  • Magasin de bricolage,
  • Magasin de produits bio,
  • Salon de thé,
  • Magasin de jouets,
  • Magasin de chaussures,
  • Magasin de meubles,
  • Magasin de vélos.

Les idées de création d’activités artisanales

Définition de l’activité artisanale

Un artisan est une personne physique ou morale exerçant un métier manuel ou technique en tant qu’indépendant ou dans une petite entreprise. Souvent considérés comme des entrepreneurs traditionnels, les artisans jouent un rôle important dans le développement économique local. Expert dans son domaine, l’artisan peut offrir des produits ou des services personnalisés et de qualité supérieure.

Les artisans exercent une activité indépendante de production, de transformation, de réparation ou de services. Cette activité peut s’opérer dans des domaines variés, allant de la couture à la boulangerie en passant par la menuiserie ou la poterie, et bien d’autres. Lorsqu’il fabrique des produits, l’artisan est souvent amené à les vendre lui-même, et donc à réaliser des actes commerciaux.

💡 Bon à savoir : les activités agricoles et de pêche sont exclues du champ de l’artisanat et relèvent d’un statut qui leur est propre.

Liste d’idées d’entreprises artisanales à créer

Les activités artisanales sont diverses et peuvent recouvrir aussi bien des métiers de bouche que des prestations de travaux ou relevant de l’artisanat d’art.

Pour vous donner des idées pour la création de votre entreprise, voici une liste non exhaustive de métiers artisanaux :

  • Menuisier,
  • Couturier,
  • Boulanger,
  • Potier,
  • Joaillier,
  • Maroquinier,
  • Charpentier,
  • Peintre en bâtiment,
  • Ébéniste,
  • Tapissier,
  • Serrurier,
  • Plombier,
  • Électricien,
  • Forgeron,
  • Sculpteur,
  • Tisseur,
  • Verrier,
  • Maçon,
  • Carreleur,
  • Paysagiste.

Les idées de création d’entreprises prestataires de services

Définition de la prestation de services

La prestation de service est une activité qui consiste à fournir un service à un client en échange d’une rémunération. Les services peuvent être de nature variée : travaux, conseils, soins, réparations…

L’activité de prestation de service peut être effectuée par une entreprise ou par un individu. Elle est souvent, mais pas toujours, formalisée par la signature d’un contrat de prestation de service. Proposer ses services contre rémunération est considéré comme une forme de commerce.

Liste d’idées d’activités de prestation de services

Les entreprises de prestation de services peuvent exercer dans des secteurs variés, allant du médico-social à l’informatique en passant par la création ou la mobilité.

Voici une liste non exhaustive d’activités de service pour vous donner une idée de la diversité des entreprises pouvant être créées sous cette bannière :

  • Garde d’enfant,
  • Assistance informatique,
  • Soutien scolaire,
  • Assistance administrative,
  • Femme et homme de ménage,
  • Travaux de jardinage et de débroussaillage,
  • Prestation de petit bricolage,
  • Préparation de repas à domicile,
  • Livraison à domicile (repas, courses, colis, linge, etc.),
  • Vigile temporaire à domicile,
  • Assistance à la personne,
  • Aide à la mobilité,
  • Interprète,
  • Soins et promenade des animaux de compagnie,
  • Soins d’esthétique à domicile,
  • Coiffeur à domicile,
  • Photographe,
  • Développeur web,
  • Professions paramédicales (diététique, hypnose, aromathérapie, sophrologie, naturopathie, acupuncture, etc.),
  • Organisation d’événements, de mariages,
  • Sportif,
  • Agent immobilier,
  • Artiste-auteur,
  • Architecte,
  • Conseiller et consultant,
  • Déménageur,
  • Professeur et moniteur,
  • Coach sportif,
  • Formateur indépendant,
  • Guide conférencier,
  • Guide de haute montagne,
  • Taxi,
  • VTC,
  • Professions libérales (professions de justice ou de santé notamment).

Les idées de création d’activités libérales

Définition de la profession libérale

Les professions libérales sont une sous-catégorie des activités de prestation de services. On peut les définir comme une activité exercée indépendamment par une personne disposant d’une expertise, fournissant des prestations intellectuelles à ses clients en échange d’une rémunération.

Il n’existe pas de liste officielle des professions libérales. On intègre généralement à cette catégorie les activités ne relevant ni de l’artisanat, ni du commerce ni de l’industrie. Les professionnels libéraux peuvent exercer dans le domaine du droit, de la santé, du conseil, de la conception, de la comptabilité, de l’éducation…

💡 Bon à savoir : les professions libérales ne doivent pas être confondues avec les professions réglementées. Certaines professions libérales sont réglementées, mais pas toutes. Un consultant en communication, par exemple, peut être considéré comme un professionnel libéral sans que son activité ne soit réglementée.

Les spécificités de la profession libérale réglementée

Certaines activités libérales sont réglementées, notamment dans le domaines :

  • de la santé (médecin, infirmier…),
  • du droit (avocat…),
  • de la comptabilité (expert-comptable, commissaire aux comptes),
  • de la conception (architecte, géomètre…),
  • des offices publics (notaire, huissier de justice…).

Cela signifie qu’elles ne peuvent être exercées que dans un cadre strict.

Pour exercer une profession libérale réglementée, il est nécessaire :

  • d’obtenir des diplômes spécifiques,
  • d’obtenir toutes les autorisations nécessaires avant de commencer à exercer,
  • dans certains métiers, d’être inscrit auprès d’instances particulières, comme les ordres professionnels ou le barreau pour les avocats,
  • de respecter des dispositions légales particulières, comme le code de la santé dans le cas des professions médicales et paramédicales réglementées.

Liste de professions libérales

Il existe un large éventail de professions libérales. Les professions réglementées recoupent à elles seules une vaste gamme de métiers, comme en témoigne cette liste :

Professions médicales, paramédicales et de santé :

  • Chiropracteur,
  • Chirurgien-dentiste,
  • Diététicien,
  • Ergothérapeute,
  • Infirmier libéral,
  • Directeur de laboratoire d’analyses médicales,
  • Masseur-kinésithérapeute,
  • Médecin,
  • Orthophoniste,
  • Orthoptiste,
  • Ostéopathe,
  • Pédicure-podologue,
  • Psychologue,
  • Psychomotricien,
  • Psychothérapeute,
  • Sage-femme,
  • Vétérinaire.

Professions du droit :

  • Administrateur judiciaire,
  • Avocat,
  • Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation,
  • Avoué auprès des cours d’appel,
  • Expert devant les tribunaux,
  • Greffier auprès des tribunaux de commerce,
  • Huissier de justice,
  • Mandataire judiciaire,
  • Mandataire judiciaire à la protection des majeurs,
  • Notaire.

Autres professions libérales :

  • Agent général d’assurance,
  • Architecte,
  • Architecte d’intérieur,
  • Commissaire aux comptes,
  • Commissaire-priseur,
  • Conseil en investissements financiers,
  • Conseil en propriété industrielle,
  • Expert agricole, foncier et expert forestier,
  • Expert-comptable,
  • Géomètre-expert.

Si vous souhaitez créer une entreprise et ne disposez pas de diplôme particulier, vous tourner vers une profession réglementée n’est peut-être pas la meilleure idée. A moins, bien sûr, que vous ne soyez prêt à entreprendre une formation et à effectuer toutes les démarches nécessaires pour être agréé !

Les idées de création d’entreprises dans l’immobilier

Définition de l’activité immobilière

L’immobilier est un secteur dynamique aux caractéristiques particulières. L’INSEE définit (NAF rév. 2, 2008) trois types d’activités immobilières :

  • l’achat et la revente de biens immobiliers propres (le propriétaire gère directement les transactions),
  • la location et l’exploitation de biens immobiliers propres ou loués,
  • les activités immobilières pour le compte de tiers, qui comprennent notamment l’activité des agences immobilières et l’administration des biens.

Liste d’activités immobilières

Envie de vous lancer dans le business de l’immobilier ? Ce secteur porteur peut générer d’importants chiffres d’affaires. Il recoupe différentes professions :

  • Agent immobilier,
  • Gestionnaire locatif,
  • Promoteur immobilier,
  • Courtier en crédit immobilier,
  • Consultant en immobilier.

Comment créer son entreprise ?

Cette liste d’idées pour la création d’entreprise vous a inspiré ? Selon l’activité que vous choisissez, deux possibilités s’offrent à vous :

  • créer une entreprise individuelle, si vous prévoyez d’exercer avant tout seul,
  • créer une société, si l’ambition de votre projet demande plusieurs associés.

Les étapes pour créer une entreprise individuelle

La création d’une entreprise individuelle pour exercer de manière indépendante passe par plusieurs étapes :

  1. L’inscription aux organismes professionnels pour les professions réglementées afin d’obtenir le droit d’exercer. Ces organismes peuvent être un ordre professionnel, le barreau pour les avocats, ou encore la CPAM du lieu d’exercice pour les professionnels de santé ;
  2. Le dépôt de la demande de création d’entreprise auprès du guichet unique de formalités des entreprises (formulaire P0). Celui-ci permet l’immatriculation de la structure auprès de l’INPI, indispensable pour exercer. C’est à partir de ce moment que l’entreprise est officiellement créée ;
  3. L’inscription auprès des organismes sociaux et de la caisse de retraite. Les différentes affiliations sont normalement automatiques suite à l’immatriculation de l’entreprise. Cependant, il est recommandé de déposer une demande directement auprès de sa caisse de retraite afin de faciliter et d’accélérer le traitement du dossier.

Les étapes pour créer sa société

La création d’une société est un peu plus complexe et passe par différentes démarches :

  1. Le choix du statut juridique. Celui-ci se fait selon la profession, le nombre d’associés, le type de rémunération et le régime social et fiscal souhaité, etc ;
  2. L’enregistrement des statuts de la société. Les statuts régissent le fonctionnement de l’entreprise. Ils sont généralement demandés et enregistrés au moment de son immatriculation ;
  3. La déclaration du siège social. L’adresse de la direction de l’entreprise, qui peut différer du lieu d’exercice, doit être déclarée dans les statuts. Elle sera ensuite reportée sur les documents officiels, notamment les devis et factures ;
  4. Le dépôt du capital social. Le capital social correspond à l’ensemble des biens et valeurs (sommes d’argent, fonds de commerce, brevets…) mis à la disposition de la société lors de sa création par ses associés. Le dépôt se fait auprès d’une banque, d’un notaire ou d’une Caisse des dépôts et de consignation. L’entreprise obtient alors une attestation, indispensable pour son immatriculation ;
  5. La publication d’une annonce légale. L’avant-dernière étape est la publication de l’avis de constitution de la société dans un journal d’annonces légales ;
  6. L’immatriculation de la société auprès de l’INPI (via le formulaire M0). Cette étape décisive marque la création officielle de votre entreprise.

Pour conclure, les pistes pour lancer un business et développer une nouvelle activité ne manquent pas. Nous avons partagé nos meilleures idées de créations d’entreprises avec vous. Il ne vous reste désormais plus qu’à choisir votre activité et vous lancer ! Notre guide complet de la création d’entreprise vous aidera à accomplir toutes les démarches nécessaires.

par Valentine Flehoc

Valentine est responsable du contenu chez Indy et la comptabilité n'a plus de secrets pour elle. Grâce à ses articles et ebooks informatifs, elle aide les entrepreneurs à mieux comprendre les aspects essentiels de la comptabilité.