Facture freelance : nos exemples à télécharger gratuitement

Un travailleur indépendant en freelance est assujetti à diverses obligations d'ordre comptable. Parmi celles-ci, nous retrouvons notamment la création de factures en conformité avec la législation en vigueur. La rédaction d'une facture conforme peut parfois s'avérer complexe en raison du nombre important d'informations requises. Afin de vous simplifier la vie, nous vous proposons aujourd'hui plusieurs exemples de factures téléchargeables. Vous avez ainsi la possibilité de les personnaliser en fonction de votre situation ! 😉

Facture freelance : nos exemples à télécharger gratuitement

 📝 Des factures conformes en quelques clics avec Indy !
Indy propose un module facturation 100% gratuit, disposant déjà de tous les champs obligatoires. Votre seule mission sera de les remplir suivant la nature de vos ventes ! Facile, n’est-ce pas ? 🤭
Je crée mes factures gratuitement avec Indy

Nos exemples de factures pour les freelances

Exemple de facture avec TVA

Si vous travaillez en freelance et que vous êtes soumis à la TVA, vous pouvez télécharger gratuitement notre exemple de facture freelance avec TVA au format Excel en cliquant 👉 ici !

Exemple de facture sans TVA

Vous êtes en franchise en base de TVA ? Retrouvez notre exemple de facture freelance sans TVA à télécharger gratuitement !

Pour bénéficier du régime de la franchise en base de TVA, votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser certains plafonds. Ces seuils diffèrent selon la nature de l’activité que vous exercez. Pour plus d’informations à ce sujet, nous vous invitons à consulter le site Service Public sur 👉 cette page.

💡 Le saviez-vous ? 
La principale distinction entre une facture avec TVA et sans TVA est la mention indiquant que la TVA est non-applicable. Cette dernière est une obligation légale pour les freelances facturant sans TVA.

Exemple de facture avec Indy

Indy est une application de comptabilité tout-en-un ! Dotée d’un module facturation, cette dernière vous permettra de réaliser des factures 100% personnalisées avec votre logo, votre police d’écriture et même les couleurs de votre charte graphique. 😍

Voici un exemple de facture réalisée avec Indy :

Exemple facture Indy personnalisée

Les différentes mentions incluses dans la facture

Vous êtes en freelance et vous aimeriez générer vos propres factures ? Notez que la législation française réglemente les mentions à inclure. Des sanctions sévères peuvent être appliquées en cas de non-conformité, entraînant des amandes substantielles. Par conséquent, avant de commencer la réalisation de votre facture, nous vous recommandons vivement de vous informer sur les mentions obligatoires à y intégrer, afin d’éviter tout risque d’infraction.

⚠️ Attention !
En cas de factures fictives ou de défaut de facturation, vous pouvez être soumis à une amende administrative d’un montant total de 75 000€. S’il y a récidive dans les 2 ans suivant le premier manquement, cette amende pourrait doubler, atteignant alors 150 000€. De plus, si des omissions ou erreurs dans les mentions requises sont relevées par l’administration fiscale, vous vous exposez à une amende de 15€ pour chaque mention incorrecte ou manquante. Respecter les obligations légales est donc primordial afin d’éviter des conséquences financières significatives.

Les mentions générales

Tout d’abord, pour être correctement réalisée, une facture doit comporter un certain nombre de mentions générales, à savoir :

  • la mention « Facture » ;
  • la référence de la facture. Ce numéro doit être unique et attribué de manière croissante selon l’ordre d’émission, sans interruption dans la séquence de facturation ;
  • la date d’émission ;
  • la date de la vente ou de la prestation de services ;
  • le numéro du bon de commande.

Les données liées à votre client

Pour chaque facture, il est important d’y inclure les informations sur le client, qu’il s’agisse d’un particulier ou d’une entreprise. Il s’agit principalement de :

  • la dénomination sociale s’il s’agit d’une société et le nom ainsi que le prénom pour un particulier ;
  • l’adresse du siège social pour les professionnels ;
  • l’adresse de facturation uniquement si celle-ci diffère de celle du siège social.

Les données liées à votre client

Les informations sur votre auto-entreprise

De plus, lors de la réalisation de votre facture, veillez à ne pas omettre les données relatives à votre auto-entreprise (ou micro-entreprise), à commencer par :

  • votre nom et votre prénom, suivis de la mention « EI » ou « Entrepreneur individuel » ;
  • l’adresse du siège social de votre auto-entreprise ;
  • votre numéro de SIRET ;
  • votre numéro de TVA intracommunautaire seulement si vous êtes assujetti au régime de TVA et que le montant hors taxe de la facture n’excède pas 150€ ;
  • la mention « Membre d’une association agréée, le règlement par chèque et carte bancaire accepté » si vous faites partie d’un centre de gestion ou d’une association agréée ;
  • la ville du greffe et le numéro d’immatriculation si vous êtes immatriculé au RCS ;
  • pour les professionnels exerçant dans le secteur du bâtiment, n’oubliez pas de renseigner l’intitulé de votre assurance décennale avec les coordonnées de l’assureur ainsi que l’étendue géographique de la protection ;
  • si vous avez souscrit à une assurance RC pro (Responsabilité Civile professionnelle) en tant qu’auto-entrepreneur (aussi appelé micro-entrepreneur), mentionnez également les coordonnées de l’assureur.

Les informations sur la vente ou la prestation de services

Autres mentions à inclure dans la facture : les informations liées à la vente ou la prestation ! Ces dernières concernent :

  • les spécificités propres à chaque produit ou prestation avec notamment la quantité vendue, le prix unitaire hors taxe (avant l’application de la TVA), et le taux de TVA si vous êtes y êtes soumis. Si vous ne l’êtes pas, vous devez inclure dans la facture la mention « TVA non-applicable, article 293B du CGI » ;
  • les potentiels coûts de déplacement ou d’emballage ;
  • les réductions de prix ;
  • le montant total HT (hors taxe) et TTC (toutes taxes comprises) que le client doit régler ;
  • les modalités de règlement (espèces, chèques, virement bancaire…) ;
  • la date limite de paiement ;
  • les taux de pénalités ainsi que les indemnités forfaitaires en cas de retard de paiement.

Les informations sur la vente ou la prestation de services

Les mentions complémentaires

Enfin, en fonction de votre situation, vous pouvez être amené à inclure, dans votre facture, les informations suivantes :

  • la mention « Autoliquidation » en cas de travaux réalisés par un sous-traitant du BTP pour le compte d’un donneur d’ordre redevable de la TVA. Dans ce cas, le sous-traitant est dispensé de la déclaration de TVA puisque c’est l’entreprise principale qui en assume la responsabilité ;
  • la mention « Éco-participation DEEE » lors de l’achat de produits électroniques, d’équipements ou de meubles ;
  • la mention « Autofacturation » si votre client réalise la facture par lui-même.

📢 Important à savoir ! 
À partir de juillet 2024, de nouvelles mentions obligatoires vont faire leur apparition ! En effet, vous devrez désormais penser à inclure le numéro SIRET ou SIREN, l’adresse de livraison, la nature de l’opération et la mention « Option pour le paiement de la taxe d’après les débits » si nécessaire.

FAQ – Questions fréquentes

Je suis en freelance et je réalise mes factures au format papier, dois-je passer au format électronique ?

Pour le moment, réaliser vos factures au format électronique n’est pas une obligation. Cependant, cela va vite le devenir !

En effet, à partir de septembre 2026, toutes les entreprises soumises au régime de TVA devront générer l’ensemble de leurs factures au format électronique. Pour les PME (petites et moyennes entreprises) et les TPE (très petites entreprises), l’obligation entrera en vigueur à compter de septembre 2027.

👉 Alors, si nous devions vous donner un petit conseil, ce serait que plus tôt vous commencerez à établir vos factures électroniquement, mieux ce sera ! 😉

Puis-je réaliser une facture dans une monnaie étrangère ?

Il est tout à fait possible d’émettre une facture dans une autre devise que l’euro. Toutefois, il faut que cette monnaie étrangère soit convertible et reconnue à l’échelle mondiale.

Par ailleurs, il est important d’indiquer, dans votre facture, le taux de change en euros et d’inclure le justificatif correspondant dans votre comptabilité en euros également.

Avec quel logiciel puis-je réaliser les factures de mon auto-entreprise ?

Pour réaliser vos factures, vous pouvez tout à fait opter pour Excel ou Word. Cependant, ces deux logiciels ne sont pas spécifiquement conçus pour la facturation.

Ainsi, nous vous suggérons plutôt de vous orienter vers un logiciel de comptabilité en ligne, comme Indy ! Grâce au module facturation présent sur l’application, vous pouvez réaliser des factures et des devis 100% personnalisés avec votre logo, votre police d’écriture et les couleurs de votre charte graphique ! Pour découvrir cette fonctionnalité, rendez-vous sur 👉 cette page.

De plus, lorsque vous oubliez de remplir une mention obligatoire, un message en rouge apparaît. Avec Indy, fini les oublis ! 🤗

Quels métiers génèrent le plus de revenus en freelance ?

En freelance, les métiers qui possèdent les TJM (taux journaliers moyens) les plus élevés sont :

💰 Les consultants RH et marketing ;

💰 Les professionnels du secteur de l’informatique tels que les développeurs ;

💰 Les métiers liés à la communication.

Des questions sur les factures en freelance ? Laissez-nous un commentaire dans l’espace ci-dessous ou consultez nos autres ressources sur le sujet ! 🤓

Découvrez l'application tout-en-un des indépendants - Créer un compte
par Lauriane Kadri

Lauriane est rédactrice de contenus chez Indy. Elle a la vocation de vous aider à devenir indépendants sur votre comptabilité.