← Retour aux articles
← Retour aux articles
4 commentaires
  1. Alban

    euh il a raison Flojo ! pas de flax tax pour une entreprise !

    1. Clémentine Pougnet

      Bonjour Alban,

      Les plus-values des cryptos doivent être taxées, et le PFU est une méthode qui peut s’appliquer (un autre exemple : https://www.cafedelabourse.com/actualites/crypto-monnaie-fiscalite-comment-declarer). Toutefois, il semble que la fiscalité des cryptoactifs évolue rapidement, et je serai donc ravie d’améliorer le contenu de cet article, et de le nuancer si besoin avec d’autres sources. N’hésitez donc pas à me les partager.

      Bonne journée à vous,

      Clémentine

  2. flojo

    Le sujet n’est pas du tout traité correctement.
    vous interprétez des textes alors qu’il n’existe pas de cadre légal pour les entreprises.

    la flat tax n’est pas appliqué aux entreprises soumises à l’IS.

    vous parlez d’une valeur de stock alors que c’est potentiellement un actif.

    1. Clémentine Pougnet

      Bonjour,
      Comme vous l’avez souligné à juste titre, il n’existe pas de cadre légal pour la comptabilité des cryptomonnaies. Nous l’avons précisé au début de l’article (“Il n’existe à ce jour aucune méthode concrète pour comptabiliser ses cryptomonnaies dans le cadre professionnel.“). Il est vrai que les différentes manières de comptabiliser les cryptos reposent pour l’instant sur des interprétations : nous sommes donc face à une comptabilité par analogie. C’est la raison pour laquelle nous parlons de stocks ou d’une immobilisation incorporelle non monétaire. N’hésitez pas à nous partager vos sources fiables afin que nous puissions améliorer le contenu.
      Bonne journée à vous !
      Clémentine

Laisser un commentaire