Auto-entrepreneur : comment calculer votre salaire net ?

L'auto-entreprise, aussi appelée micro-entreprise, conquit de nombreux indépendants du fait de sa simplicité de création et de gestion. Toutefois beaucoup d'auto-entrepreneurs se lancent dans cette aventure en manquant d'informations. Des questions peuvent survenir quant à la déclaration de vos revenus que ce soit sur le chiffre d'affaires ou également sur le calcul du salaire brut et net auto-entrepreneur. Vous vous posez la question sur le calcul de votre salaire net auto-entrepreneur ? Nous vous expliquons tout ici !

Auto-entrepreneur : comment calculer votre salaire net ?

💡 Le saviez-vous ?
Confier sa comptabilité à un expert-comptable n’est pas obligatoire. Optez pour Indy, la solution tout-en-un qui accompagne les indépendants dans leur comptabilité et obtenez vos déclarations comptables en quelques clics ! 🤩
Essayer Gratuitement

L’auto-entreprise : un statut juridique simplifié

En tant qu’auto-entrepreneur vous êtes assimilé travailleur non salarié (TNS) et jouissez d’une comptabilité simplifiée. Vous avez toutefois encore certaines obligations comptables : tenir vos comptes via la tenue d’un livre de recettes et l’édition de factures aux normes. L’auto-entrepreneur doit également déclarer les revenus issus de son activité indépendante. De plus des charges incombent à l’auto-entrepreneur, ce qui va avoir un impact sur le salaire. Même si les charges sont réduites et les obligations fiscales simplifiées le salaire net d’un auto-entrepreneur n’égale pas le salaire brut.

Les différentes étapes à prendre en compte pour calculer votre rémunération nette

1️⃣ Calculez votre chiffre d’affaires brut

Votre chiffre d’affaires brut, lorsque vous êtes auto-entrepreneur, c’est le montant total de vos recettes (ventes et/ou prestations de services) que vous avez réalisées au cours d’une période donnée : le plus souvent mensuellement ou annuellement. Le calcul du chiffre d’affaires brut se fait hors taxe (HT).

2️⃣ Appliquez l’abattement forfaitaire

En auto-entreprise, vous ne pouvez pas déduire vos achats et dépenses de votre chiffre d’affaires, contrairement aux autres statuts juridiques. Cependant, en tant qu’auto-entrepreneur, vous disposez d’une spécificité : la possibilité de bénéficier d’un abattement forfaitaire sur votre chiffre d’affaires brut. Via ce système vous pouvez déduire un pourcentage de vos charges professionnelles avant le calcul de vos cotisations sociales et impôts. Le taux varie en fonction de la nature de votre activité (commerciale, libérale ou artisanale). Les frais couverts sont généralement des frais de fournitures, déplacements ou encore d’utilisation d’un espace de travail. Le montant de l’abattement forfaitaire est de :

  • 71 % pour les activités de ventes ;
  • 50 % pour les activités de prestations de services BIC ;
  • 34 % pour les activités de prestations de services BNC et les activités libérales.

femme qui calcule son salaire net auto-entrepreneur

3️⃣ Calculez vos charges sociales (cotisation et contribution)

L’auto-entrepreneur est tenu de verser des cotisations sociales et contributions. Les cotisations sociales sont des versements que vous devez faire à l’Urssaf chaque mois ou trimestre et qui vous donne en échange droit à des prestations sociales : indemnité en cas de maladie, de maternité ou encore de certaines cotisations pour la retraite.

Voici le taux appliqué par Urssaf en fonction de votre activité :

  • 12,3 % de votre chiffre d’affaires pour les activités d’achat et de ventes de marchandises (BIC) ;
  • 21,1 % de votre chiffre d’affaires pour les prestations de services commerciales et artisanales (BIC) ;
  • 21,2% de votre chiffre d’affaires pour les autres prestations de services (BNC) ;
  • 21,2 % de votre chiffre d’affaires pour les activités libérales réglementées à la CIPAV (BIC ou BNC) ;
  • 6% de votre chiffre d’affaires pour la location de meublés de tourisme classés.

La contribution à pour objectif le financement de la sécurité sociale en versant chaque année une contribution à la formation professionnelle (CFP). Le versement est dû 2 fois par an : en février et en septembre, et varie entre 0,1% et 0,3% du chiffre d’affaires en fonction de la nature de votre activité professionnelle.

Ces charges sociales vont donc avoir un impact sur votre rémunération en réduisant le montant de votre salaire net par rapport à votre chiffre d’affaires brut. Le pourcentage est appliqué sur le chiffre d’affaires après le calcul des abattements forfaitaires.

N’oubliez donc pas de prendre les cotisations sociales dans le calcul de votre salaire net auto-entrepreneur ou vous risquez d’avoir de mauvaises surprises lors de votre déclaration de revenus à l’Urssaf !

4️⃣ Estimez vos impôts sur le revenu

En auto-entreprise vous êtes sous le régime fiscal de la micro-entreprise. Vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu. Vous êtes en, effet, soit en micro-BIC ou en micro-BNC. Le montant est déterminé via le barème progressif de l’impôt sur le revenu avec les autres revenus de votre foyer (il s’agit du régime classique) et est calculé sur votre chiffre d’affaires brut, après déduction des abattements.

Vous pouvez également, sous certaines conditions, opter pour le versement libératoire. Il permet, en échange de cotisations légèrement augmentées (1% à 2,2% selon l’activité), de ne pas intégrer l’argent encaissé par votre activité dans le calcul de l’impôt sur le revenu du foyer. De nombreuses conditions bien précises sont cependant nécessaires pour en bénéficier : renseignez-vous ! Cette option est actionnable dans la déclaration du début d’activité et peut être activée d’une année sur l’autre. Elle permet donc de payer directement l’impôt, en même temps que vos cotisations sociales, avec un taux fixe :

  • 1% pour les entreprises de vente ou de fourniture de logement ;
  • 1,7% pour les entreprises réalisant des prestations de services ;
  • 2,2% pour les titulaires de bénéfices non commerciaux.

auto entrepreneur qui travaille

Simulation du calcul du salaire net auto-entrepreneur

Lorsque vous êtes en statut auto-entrepreneur vous devez avoir en tête toutes les étapes vu précédemment afin de calculer votre salaire net. Faire une simulation de vos impôts et de votre salaire sur l’année ou mensuellement peut vous permettre d’y voir plus clair dans toutes ces étapes. Utiliser un simulateur en ligne va vous permettre de vous rendre compte de ce que vous allez toucher sur votre compte en banque à la fin de l’année ou du mois. Vous pouvez alors ajuster vos tarifs en fonction, si cela ne vous convient pas ou n’est pas adapté aux salaires du marché. Le site Mon Salaire en Net va vous permettre de faire une simulation de votre rémunération auto-entrepreneur, en prenant en compte tous les paramètres et données de l’Urssaf :

tableau simulateur salaire freelance auto-entrepreneur Simulateur de calcul du salaire auto-entrepreneur[/caption]

Tableau issu du site Mon Salaire En Net.

Vous pouvez également trouver en ligne des simulateurs en ligne créés par l’Urssaf pour faire une simulation des charges et cotisations auto-entrepreneur, ainsi que des simulateurs de cotisations pour les entreprises individuelles ou encore les sociétés (SASU, EURL), des simulateurs de cotisations par trimestre…etc.

Questions fréquentes – FAQ

Quand faut-il déclarer l’impôt sur le revenu ?

Si vous faites votre déclaration des impôts en ligne les périodes de transmission varient en fonction de votre zone. Il y en a 3. Si vous habitez dans un département compris entre le 01 et le 19, vous êtes en zone 1 et vous devez transmettre votre déclaration avant le 25 mai 2024. Si vous habitez dans un département compris entre le 20 et le 54, vous êtes en zone 2 et devez transmettre votre déclaration le 1er juin 2024. Enfin si vous êtes dans les départements 55 à 976, vous êtes en zone 3 et la déclaration sera à transmettre avant le 8 juin 2024.

Si vous effectuez votre déclaration au format papier, qu’importe votre lieu de résidence, la déclaration devra être déposée avant le 22 mai 2024.

Est-ce qu’il existe un seuil de chiffre d’affaires pour bénéficier du statut auto-entrepreneur ?

Oui ! Afin de bénéficier de plein droit du régime micro-entrepreneur lors d’une année donnée N, votre chiffre d’affaires global annuel HT N-1 ou N-2 ne doit pas avoir dépassé 188 700 € pour les activités de vente de marchandises, de vente à consommer sur place et de fourniture de logement. Pour les activités de prestation de services le chiffre d’affaires N-1 ou N-2 ne doit pas avoir dépassé 77 700 € pour les activités de prestation de service. Cela fait donc une moyenne d’un salaire net auto-entrepreneur maximum par mois d’environ 6 475€ pour la prestation de service.

Est-ce que j’ai le droit à des exonérations de charges auto-entrepreneur la première année ?

Oui ! Sous certaines conditions il va être possible de bénéficier d’une exonération partielle de 50% des cotisations sociales auto-entrepreneurs avec l’Acre. C’est une aide à la création et à la reprise d’entreprise proposée par l’Urssaf. Elle vise à encourager les professionnels à créer ou reprendre une entreprise. Les conditions de son éligibilité sont disponibles sur le site de l’Urssaf.

N’hésitez pas à nous partager vos conseils en commentaire, ces derniers pourraient être utiles pour d’autres indépendants dans votre situation. 🤝 Vous pouvez également solliciter l’équipe Indy en commentaire pour avoir des précisions quant au calcul de votre salaire net auto-entrepreneur !

Découvrez l'application tout-en-un des indépendants - Créer un compte
par Elsa Van Rompay

Elsa est rédactrice de contenu chez Indy. Ses articles comptables et juridiques vont vous permettre de naviguer plus facilement dans cet univers complexe.