Trouver des missions en freelance : comment fonctionnent les plateformes ?

Le statut de freelance attire de plus en plus de travailleurs en France, en raison des avantages qu'il propose. Face à ce phénomène, de nombreuses plateformes ont vu le jour afin de connecter les indépendants et leurs prospects. Comment fonctionnent-elles ? Pourquoi les utiliser ? Existe-t-il d'autre façon de se faire connaître en tant qu'indépendant ? Nous vous expliquons tout !

Trouver des missions en freelance : comment fonctionnent les plateformes ?

💡 Le saviez-vous ?
Confier sa comptabilité à un expert-comptable n’est pas obligatoire. Indy accompagne les freelances dans leur comptabilité ! Vos déclarations en quelques clics 💻
Essayer Indy gratuitement

Comment trouver des missions en freelance ?

Le bouche à oreille et la prospection

Vous travaillez en tant que freelance ? Parlez de votre activité autour de vous pour vous faire connaître ! Votre famille, vos amis et connaissance ont leur rôle à jouer ! Ils connaissent peut-être une entreprise ou un particulier en recherche de prestataire pour une mission précise ? Enfin, n’hésitez pas à prospecter autour de vous. Pour cela, ciblez des entreprises dans votre cœur de cible ! La prospection physique ou même téléphonique peut constituer un excellent levier pour vous faire connaître.

Les réseaux sociaux

De nos jours, de plus en plus de freelances mettent les réseaux sociaux à profit pour attirer de nouveaux clients. Le réseau social professionnel par excellence est Linkedin. Certains prospects utilisent également Instagram ou encore Tik Tok pour dénicher des indépendants. Ainsi, créez un compte dédié à votre activité si cela vous semble cohérent avec votre activité.

💡 N’hésitez pas à créer un site internet si cela vous semble pertinent. Il servira de vitrine à votre travail !

Le portage salarial

Le portage salarial est un statut « hybride ». Il se situe entre le salariat et l’indépendance. Ici, le freelance porté est salarié de l’entreprise de portage. C’est l’entreprise de portage qui trouve les missions pour le freelance. A la différence des autres statuts juridiques, un contrat de travail a été conclu entre l’entreprise de portage et le salarié porté. N’hésitez pas à consulter 👉 cet article 👈  des impôts au sujet du portage salarial.

Les plateformes destinées aux freelances

Avec l’émergence du statut de freelance, de nombreuses plateformes dédiées aux missions freelances ont vu le jour. Il s’agit là d’un des moyens les plus rapides d’obtenir des clients. Ici, la plateforme met en relation des freelances avec des clients potentiels, généralement via des offres de missions. Certaines plateformes sont spécialisées dans un domaine d’expertise précis, d’autres seront plus généralistes, comme Malt par exemple. L’inscription sur ces plateformes est généralement gratuite. Il vous suffira ensuite de créer votre profil, avec toutes les informations pertinentes au sujet de votre activité. Les entreprises en recherche trouveront alors votre profil et pourront vous proposer une mission.

Zoom sur les plateformes

Quelles sont les meilleures plateformes ?

La meilleure plateforme pour vous, ne sera pas la même que pour d’autres indépendants. En effet, tout dépend de vos besoins, de votre activité… Nous distinguons des plateformes généralistes, destinées à tous les freelances, et les plateformes spécialisées dans un secteur d’activité précis. Nous allons vous présenter quelques plateformes utilisées par les freelances.

Des plateformes généralistes

Upwork

Upwork est la plateforme généraliste pour freelances la plus utilisée. Elle s’adresse aussi bien aux freelances dans l’informatique, la finance, la communication ou encore le marketing. Il s’agit là d’une plateforme internationale, disponible uniquement en anglais, qui propose toute de même des missions sur le territoire français. Ici, ce sont les clients qui fixent la fourchette tarifaire pour les diverses missions. Libre ensuite aux freelances de proposer un tarif global ou un tarif horaire. Upwork applique des frais dégressifs en fonction du montant de la mission.

Malt

Malt, est une plateforme généraliste particulièrement connue dans l’hexagone. Elle pourra s’adresser aux développeurs, aux rédacteurs, ou encore aux assistants administratifs en Freelance. Cette dernière permet de rapprocher les freelances et les entreprises, partout en France et en Europe. Les particuliers ne pourront pas l’utiliser. Ici, il vous suffit de créer votre profil, fixer votre TJM et les entreprises vous contactent. Malt prélève des frais de fonctionnement sur le montant final de la mission. Ces derniers sont dégressifs, ils sont de 10% du montant facturé HT et diminuent après 3 mois de travail avec le même client.

ComeUp

Anciennement 5euros.com, ComeUp est une plateforme généraliste 100% française, accessible aux professionnels, mais également aux particuliers. Cette dernière est l’équivalent français de l’entreprise états-unienne Fiverr. Elle permet de vendre (ou trouver) des services spécifiques à un prix minimum de départ de 5 euros. Il sera néanmoins possible de trouver des prestations à des tarifs supérieurs, en fonction de la complexité de la tâche à accomplir et des compétences requises.

Les plateformes spécialisées

LeHibou

LeHibou est une plateforme spécialisée dans les métiers de l’IT. L’inscription est gratuite pour le freelance, vous pouvez également vous connecter via Linkedin. La plateforme prend une commission, uniquement si la rencontre entre le client et le freelance débouche sur un contrat.

Redacteur.com

Cette plateforme est spécialisée dans la rédaction web. Cette dernière fonctionne par appels d’offres. Ici, les entreprises clientes postent une offre et les freelances répondent. On peut consulter le nombre de concurrents sur un même projet, le client choisit ensuite le prestataire à qui il confie la mission.

BeFreelancr

BeFreelancr est une plateforme de mise en relation entre TPE ou PME et freelances. Ici, le freelance propose son service et l’entreprise cliente peut le commander. Notez que ce site à un programme d’apporteurs d’affaires. Ici, le freelance qui réalise la commande touche 60% du montant HT. L’affilié qui a généré la vente touche quant à lui 20%. Les parrains du freelance et de l’affilié touchent chacun 5%. Enfin, la plateforme touche 10%.

Il s’agit ici de quelques exemples de plateformes spécialisées, il en existe un tas d’autres. Nous pouvons notamment citer, graphiste.com, dédié aux spécialistes du graphisme ou encore FreelanceRepublik qui est destinées aux freelances dans l’informatique.

Comment choisir sa plateforme quand on est freelance ?

Les alternatives sont nombreuses lorsqu’il s’agit de choisir sa plateforme, il faut néanmoins garder à l’esprit que toutes ne proposent pas les mêmes services et ne sont pas forcément destinées à la même cible. C’est pourquoi, avant de vous lancer sur une quelconque plateforme, nous vous invitons à bien identifier vos besoins, mais également les commissions que vous êtes prêt à payer.
Parmi les questions que vous pouvez vous poser, nous retrouvons notamment :

  • L’inscrition est-elle gratuite ?
  • Quel est le montant des commissions ?
  • La plateforme est-elle assez reconnue et visible sur le net ?
  • Est-elle spécialisée ou généraliste ?

N’hésitez pas à faire quelques recherches sur internet et à vous rapprocher des plateformes qui retiennent votre attention, afin d’en savoir plus sur leurs offres. Vous pourrez ainsi réaliser un comparatif des différentes offres à votre disposition et choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins.

💡 Vous souhaitez vous lancer en tant que Freelance ?
Indy, vous aide à créer votre entreprise !
Créez gratuitement votre entreprise

Quels sont les avantages des plateformes ?

  • Le bouche à oreille ou encore la prospection ne sont pas toujours fructueux. Les plateformes visent ainsi à vous faciliter la vie en vous faisant gagner en visibilité. Elles permettent d’entrer en relation avec de nouveaux clients en recherche de prestataire. Vous pourrez ainsi vous constituer une base de client, que vous pourrez fidéliser avec le temps ;
  • Ces dernières permettent d’avoir une vision de toutes les missions à pourvoir immédiatement. De nombreuses missions sont par ailleurs disponibles dans l’immédiat, ainsi, le freelance, peut trouver de nouveaux clients relativement rapidement ;
  • Beaucoup de plateformes proposent un accès gratuit. Il ne sera donc pas nécessaire de payer de frais d’inscription. Ainsi, ces dernières seront gratuites tant que vous n’accomplissez pas de missions ;
  • Elles peuvent proposer des fonctionnalités annexes avec par exemple l’édition de factures.

Quels sont les inconvénients des plateformes ?

  • Les commissions sur les missions effectuées, peuvent aller jusqu’à 30% du montant total de la facture. Ce montant n’est pas négligeable ;
  • La concurrence est souvent rude entre les freelances, vous devrez ainsi constamment vous démarquer. Cela peut-être particulièrement lourd psychologiquement.

plateforme des freelances

Comment bien vendre sur une plateforme ?

Bien choisir votre plateforme

Dans un premier temps, nous vous invitons bien évidemment à bien choisir une plateforme qui corresponde à vos besoins. Comme susmentionné, les plateformes sont aujourd’hui nombreuses, et ne s’adressent pas toutes aux mêmes clients. Ainsi, avant de vous lancer, renseignez-vous quant aux types de profils mis en avant sur cette dernière, mais aussi la clientèle de la plateforme. Les fonctionnalités et les coûts de cette dernières ne seront bien entendu, pas à négliger.

💡 N’hésitez pas à consulter les avis clients de chaque plateforme ! Ils sont généralement assez représentatifs de la qualité du service 😉

Votre profil

Autre étape et pas des moindres : une fois inscrit sur la plateforme, veillez à compléter votre profil au maximum et à le mettre à jour régulièrement. Etablissez un Taux Journalier Moyen juste en amont, renseignez toutes les rubriques proposées et valorisez les expériences vous semblant les plus pertinentes.

Soignez votre proposition de valeur afin de vous différencier de vos concurrents. Qu’avez-vous à offrir à vos clients qui vous différencie des autres freelances ?

Aussi, le référencement de votre profil est également extrêmement important. Ce dernier permettra d’assurer votre visibilité sur une plateforme. Utilisez des mots-clefs pertinents. N’hésitez pas à jeter un oeil aux mots-clefs utilisés par vos concurrents, ils pourront vous aiguiller quant aux termes à utiliser.

Enfin, soyez inventif ! Votre image de marque est primordiale. Aussi, afin de vous démarquer face à la concurrence, n’hésitez pas à faire part de créativité. Cela peut passer par votre photo de profil, votre portfolio ou encore les valeurs que vous défendez.

Travaillez votre crédibilité

Tachez d’obtenir des avis positifs de la part de vos anciens clients ! Cela participe au bon référencement de votre profil sur la plateforme, cela permet également d’augmenter votre crédibilité en tant que freelance. N’hésitez pas à demander à vos clients de vous noter. Les témoignages d’éventuels anciens collaborateurs ou encore de professeurs pourront également apporter de la plus-value à votre profil, d’autant plus, s’il s’agit de votre première expérience professionnelle.

Soyez réactif

La concurrence est généralement rude, et les clients sélectionnent souvent plusieurs profils à la fois. En faisant preuve de réactivité, vous serez parmi les premiers professionnels à répondre aux annonces, vous mettez donc toutes les chances de côté pour être sélectionné ! Bien entendu, la réactivité ne constitue pas le critère n°1, elle n’est néanmoins pas à négliger.

Pour conclure, le web regorge de plateformes destinées aux freelances. Ces dernières ont toutes des avantages qui leur sont propres, à vous de trouver celle qui convient le mieux à vos besoins !

Vous avez la moindre interrogation au sujet des plateformes à destination des freelances ? Notre espace commentaire est ouvert, laissez-nous un petit message ! 💡

FAQ

Quelle plateforme pour les gestionnaires de paie ?

Ici, privilégiez plutôt une plateforme généraliste, qui s’adressera à tout type d’activité.

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Egalement appelé travailleur indépendant, le freelance effectue des missions et évolue de manière autonome pour différents clients, sans être lié par un quelconque contrat de travail avec une entreprise. Ce dernier n’aura aucun lien de subordination. il est par conséquent son propre patron. Les indépendants sont généralement embauchés pour des missions spécifiques.

Quel salaire pour le freelance ?

Contrairement au salarié qui reçoit sa rémunération tous les mois, le freelance est généralement payé après chacune de ses missions. L’indépendant reçoit un revenu suite à son activité, il ne pourra néanmoins pas se verser la totalité de la somme. En effet, le bénéfice distribuable dépendra des charges à payer. L’indépendant fixe un Taux Journalier Moyen, et en fonction de ce dernier, établit une facture à destination de son client.

par Julie Pay Vargas

Julie est rédactrice de contenu chez Indy. Spécialiste des entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés, elle partage toutes ses connaissances afin de rendre la comptabilité accessible à tous !