← Retour aux articles
← Retour aux articles
36 commentaires
  1. oriane

    j’ai acheté des chaises pour ma salle d’attente (nouvelle installation) il y a de très fortes chances que je doive les changer d’ici 3 ans car je changerai de local, de plus ceux ne sont pas de chaises de très bonnes qualités.
    Je vois qu’en cas d’installation le mobilier doit être immobilisé sur 10ans. Puis je mettre les chaises sur 3 ans en dégressif ?

    Si cela n’est pas possible et que je suis obligée de les mettre sur 10 ans :
    est ce que cela signifie que si les chaises partent à la cave ou à la déchèterie dans 3 ans et demi et que j’en rachète d’autres, je devrais enlever les anciennes chaises de mon immobilisation. si oui cela signifie que seul 3/10 du prix de mes chaises auront été mise en charge pro ?

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Oriane,
      Il n’est pas obligatoire de suivre le nombre d’années d’immobilisation à la lettre. Si ces chaises ne sont pas d’excellente qualité et que leur prix le reflète, vous pouvez tout à fait les immobiliser sur moins longtemps. Il faudra néanmoins pouvoir le justifier en cas de contrôle, comme vous me l’expliquez ici. 🙂

  2. oriane

    bonjour, je me suis fait voler mon téléphone pro 6 mois après l’avoir acheté. J’ai bien évidemment du en racheter rapidement. Le téléphone volé était dans mes immobilisations et mon aga m’a dit qu’il fallait sortir l’ancien de l’immobilisation. cela signifie que je paye de ma poche mon téléphone volé, sans pouvoir le déduire. est ce la démarche à suivre dans ce cas ?

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Oriane,
      Il est en effet étrange que votre téléphone ne soit plus du tout amortissable. Aucune règle comptable n’encadre ce cas de figure, je vous invite à faire part de ce souci à votre AGA. Ils pourront trouver une manipulation pour que vous n’ayez pas à payer ce téléphone sans avoir pu l’utiliser entièrement.

  3. Merci pour votre réponse claire!
    mais donc on ne paye pas d’ impôt mais on paye des urssaf sur la plus value quand même?

    merci encore

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Marion,
      Vous payez l’Urssaf pour les plus-values à court terme, mais pas pour les plus-values à long terme, comme l’indique le site de l’Urssaf : https://www.urssaf.fr/portail/home/independant/mes-cotisations/les-etapes-de-calcul/la-declaration-sociale-des-indep/les-revenus-pris-en-compte-pour.html 🙂

  4. Lenotre

    Bonjour,
    pour être sure que je comprenne bien. Si j’ai un CA inférieur à 90 000euros, même si je fais une plus value à la vente de ma voiture pro, cette plus value n’entre pas dans les bénéfices?
    Merci d avance pour votre retour.
    Bien cordialement
    Marion

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour,
      En effet, si vous exercez bien depuis plus de 5 ans et que votre CA est inférieur à 90 000€ sur les deux dernières années. Vous trouverez plus d’informations dans notre article sur les exonérations de plus-values : https://www.indy.fr/blog/exonerations-plus-value-activite-liberale/

  5. FaMa

    Bonjour, en cas de rachat total du matériel lors d’une cession de cabinet, faut-il prendre chaque élément séparément ou faire un cumul du matériel (meubles, total du petit matériel)? Merci

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour, cela dépend si ce matériel était ou non inscrit dans vos immobilisations. Pour le matériel immobilisé, vous devez prendre en compte chaque immobilisations une par une. Pour le reste, vous pouvez en effet grouper. 🙂

  6. Fresneau Mikaelle

    Bonjour, j’ai lu l’article mais je ne trouve pas de réponse pour mon cas. J’ai acheté un chien dans l’objectif de faire de la médiation animale à mon cabinet. Je n’aurai pas fait cet achat sans ce projet professionnel, donc il me semble que je peux immobiliser la totalité de son prix d’achat ? mais sur quelle durée ? merci d’avance pour votre réponse.

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour,
      Nous n’avons trouvé que très peu d’informations à ce sujet. D’après nos recherches, un animal est considéré comme un bien meuble. Vous pouvez donc bien l’immobiliser et l’amortir. Cependant, nous ne savons pas si une quote part s’applique, étant donné que vous ne laissez pas l’animal sur votre lieu de travail. La durée semble être le durée de vie moyenne de l’animal, soit 10 ans. Je vous conseille de contacter le service des impôts de votre département pour en savoir plus.

  7. xu jean jacques

    Bonjour,

    La question peut paraître bête mais j’aimerai avoir une petite information, je vais acquérir un cabinet pour 90k, je vais prendre un emprunt du même montant. On m’a dit que je pouvais déduire les intérêts mais pas le capital. Mais est ce que je dois l’inscrire dans l’immobilisation ? Si oui il y aura le montant sur le tableau d’immobilisation mais sans amortissement c’est cela ?
    Cela veut dire aussi que imaginons pour l’année 2021 j’ai un CA de 90k et que j’ai remboursé 10k de capital du prêt, je déduis toutes les charges il me reste 40k sans déduction des 10k du capital. Je serai imposé sur les 40k sans avoir déduit les 10k ?
    je vous remercie d’avance de votre réponse.

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Jean Jacques,
      En effet le capital mobilisé ne sera pas amortissable, mais vous pouvez tout de même ajouter le cabinet à vos immobilisations. Il y aura bien le montant dans votre tableau, mais aucun amortissement lié. Vous ne devrez en effet pas déduire ces 10k de votre bénéfice imposable.

  8. MENA ANNE

    Bonjour. Je souhaitais un renseignement. Je viens d’acheter mon local en nom propre sans SCI et je sais que je peux déduire les intérêts d’emprunt durant la durée du crédit soit 15 ans. le local passe t il dans cette situation tout de même en immobilisation? Merci pour votre réponse. Cordialement. Anne

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Anne,
      Oui vous devez en effet immobiliser ce local. Il rentre dans le patrimoine de l’entreprise.

      1. mena anne

        Merci Valentine pour votre réponse. il s’agit uniquement de déduire les intérêts d’emprunt et non le capital. Il faut tout de même l’immobiliser? et lors de la revente comment est calculé le prix et la plus value à partir du moment où le capital n’est pas rentré dans les amortissements? pour rappel, pas de SCI ou autre. emprunt en nom propre.Merci pour vos réponses. Anne

        1. Valentine Fléhoc

          Bonjour Anne,
          Oui pour déduire les intérêts d’emprunt le bien doit obligatoirement apparaître dans vos immobilisations. Pour la revente, le prix dépendra du marché, et le calcul de la plus-value se fera sur des amortissements « fictifs », en divisant le prix par le nombre d’année d’amortissement (entre 20 et 50 ans pour les locaux).

  9. Clément ANANI

    bonjour
    supposons qu’on veut faire sortir certaines immobilisations(matériels informatiques) dans une entreprise et que se sont des matériels achetés par l’entreprise pour le compte de ses employés. Comment procéder s’il vous plait.

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Clément,
      Il vous faut effectuer une cession d’immobilisation dans votre logiciel de comptabilité. Attention dans ce cas, l’entreprise n’est plus propriétaire du matériel, c’est la personne qui l’achète ou à qui vous le donnez qui en devient le propriétaire.

  10. Dandy

    Bonjour,
    En cas de départ en retraite sans revente de la clientèle d’un cabinet médical, ce bien incorporel acheté 25 ans auparavant peut-il être déduit du bilan de fin d’exercice ?
    Merci de votre réponse

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Dandy,
      Il s’agirait dans ce cas d’une moins-value, mais celle-ci ne se crée qu’en cas de cession de votre clientèle. Je vous recommande de vous adresser à votre AGA, qui pourra mieux vous conseiller.

  11. piani

    Pour les droits d’entrée dans une SCM il s’agit bien de les intégrer en immobilisations?
    et pour les parts achetées également?

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour,
      Oui tout à fait, les droits d’entrée dans une SCM ainsi que les parts achetées sont à inscrire dans vos immobilisations. Attention toutefois, ces deux immobilisations ne sont pas amortissables.

      1. GAELLE MARCY

        Bonjour
        et les frais liés à l’enregistrement de la scm? (impot, frais de greffe …?) dans le compte frais d’acte? merci

        1. Thibaud

          Bonjour,

          Vous pouvez choisir de comptabiliser ces frais en tant que charge, ou de les immobiliser dans le compte 2011 « Frais de constitution ». Mais attention, tant que ces frais n’ont pas été totalement amortis, la distribution de dividendes est interdite.

          1. Gael

            Bonjour merci de votre réponse… dans quel compte de charge ? 6227? Frais d’acte et de contentieux? merci

          2. Valentine Fléhoc

            Bonjour Gael,
            Cela dépend de la nature de la dépense : 6354 : Droits d’enregistrement et timbres ; 6226 : Honoraires ; ou 6231 : Publicité – annonces et insertions.

  12. Lcl

    Merci pour ces explications et ses exemples plus faciles a comprendre.Alors que mon comptable me donne juste le formulaire a remplir sans plus

  13. BEDEL

    Bonjour,
    Il n’ya pas de précision pour les immobilisations corporelles (téléphone, Pc, etc…) qu’on décide de garder à vie ou qui soit tout simplement détruit et jeté comme par exemple un téléphone qui à plus de 10 ans.
    Dois-t-on faire une déclaration ou…?

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour,
      Une fois votre bien totalement amorti, vous pouvez le garder dans vos immobilisations autant de temps que vous le voulez, mais ne déduirez plus d’amortissements. En revanche, si vous ne vous servez plus de ce bien, qu’il est détruit ou jeté, vous devez le faire sortir de votre actif et de votre registre des immobilisations.

  14. papa fode

    Bonjour Yves!
    quel est le traitement comptable d’une immobilisation auto au cours duquel le moteur est changé?

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour,
      L’immobilisation de votre véhicule ne change pas si vous en changez le moteur, en revanche cette réparation peut être traitée de deux façons. Si ce changement a pour but de prolonger la durée probable d’utilisation de votre véhicule ou qu’il permet une augmentation de sa valeur, vous pouvez immobiliser cette dépense. Si ce changement a pour effet de remettre en état votre véhicule pour le faire continuer à rouler, cette dépense sera considérée comme une réparation et sera donc à catégoriser dans vos charges professionnelles.

  15. Yves

    Merci pour cet article très clair !

    NB: une petite typo dans le paragraphe suivant : il faut lire 3000€ et non pas 300€ dans :
    « Exemple : Vous possédez un véhicule d’une valeur de 15 000€ depuis deux ans. Chaque année, vous déduisez en amortissement 300€, le véhicule a donc ici une valeur comptable de 9 000€. « 

    1. Adrien Plat

      Bonjour Yves,

      Merci pour votre retour, c’est corrigé 🙂

Laisser un commentaire