← Retour aux articles
← Retour aux articles
38 commentaires
  1. HAFEZ iteb

    Bonjour, J’ai acheté mon local professionnel et mon comptable ne veut pas déduire les intérêts du prêt de l’immobilier professionnel ! est il vrai cette notion car auparavant mon ancien comptable le déduisait et là il ne veut pas ! en plus j’ai du agrandir mon local en achetant le bureau d’en face et il Me dit si je fais pas sci ! ça ne rentre pas ! cela compte comme du foncier ! on est perdu ! ya til un article qui dit qu’on n a pas le droit de deuire les intérêts et l’emprunt du local professionnel libéral avec IR
    Merci

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour,
      Les intérêts d’emprunt, si en rapport avec l’activité professionnelle, sont bien déductibles en BNC. Vous retrouverez toutes les informations dans cet article du Bulletin Officiel des Finances Publiques : https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4641-PGP.html/identifiant%3DBOI-BNC-BASE-40-60-70-20120912

  2. Romain

    Bonjour,
    L’achat d’un téléphone est donc déductible à 100%??
    Merci 🙏

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Romain,
      Oui votre téléphone professionnel est entièrement déductible, soit en charges, soit en immobilisation suivant son coût d’achat.

  3. Valentin

    Bonjour Valentine,
    Un grand merci pour vos articles très éclairant, et votre suivi des commentaires.
    Je dispose d’une question de profane : pour un libéral assujetti à la TVA, les charges déductibles doivent-elles être prises en compte TTC ou HT ?

    Merci pour votre réponse,
    Valentin

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Valentin,
      Si vous êtes assujetti à la TVA, les charges s’entendent donc hors TVA. Le montant hors TVA est déductible dans la déclaration 2035, et le montant de la TVA est intégré dans votre déclaration de TVA. Tout ceci est bien évidemment automatique sur Indy !

  4. elisa

    Bonjour,
    Il y a une nuance que je n’ai pas comprise. Lorsqu’on » fait des frais » pour réduire son bénéfice, cela impacte l’impôt sur le revenu, mais pas les autres charges si ? URSSAF, carpimko ? Lorsqu’on est non imposable on a plutôt intérêt à avoir peu de charges non ? Merci beaucoup pour vos articles détaillés !

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Elisa,
      A l’impôt sur le revenu, l’assiette utilisée pour le calcul des cotisations sociales est le bénéfice, donc le même montant que celui que vous déclarez pour le calcul de l’impôt. Avec peu de frais, vos cotisations seront plus élevées. Cela peut être avantageux au niveau de votre retraite, mais globalement il n’y a pas vraiment d’intérêt à faire peu de charges, sauf en micro-BNC.

  5. LILO

    Bonjour,
    Concernant la déclaration des charges sociales: En micro BNC doit on déduire la totalité de la CSG CRDS ou seulement le montant déductible fiscalement? Il me semble que cela doit être déduit en totalité puisque comprises dans l’abattement de 34 %. Pourriez vous m’éclairer sur ce point ?
    Merci d’avance.

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Lilo,
      Vous parlez de la déclaration sociale ? Rien n’est déductible en charges pour les micro-BNC, car effectivement tout est compris dans l’abattement de 34%.
      Si vous parlez de la case DSCA de votre déclaration sociale, il faut en effet déduire la totalité de la CSG et de la CRDS et déclarer uniquement les autres cotisations sociales obligatoires.

  6. Mélanie

    Bonjour,
    Je suis co-géante d’une SARL qui a une activité de formation depuis mars 2020. Je suis au barème kilométrique.
    Je me prépare à faire ma déclaration d’impôts et on m’a dit que je peux inscrire le montant des indemnités kilométriques versées en 2020 sur ma déclaration d’impôts.
    En faisant des recherches je suis tombée sur votre article mais je ne suis pas sure de comprendre : vous dites en introduction « Ces dépenses liées à l’activité sont appelées des charges professionnelles et bénéficient d’une déduction pour le calcul de l’impôt sur le revenu. »
    Quel est le montant de la déduction? est-ce valable pour les indemnités kilométriques? comment l’inscrire dans ma déclaration d’impot sur le revenu?
    Merci d’avance pour votre réponse,

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Mélanie,
      Cet article est destiné aux professionnels en BNC et non à ceux en société comme vous. 🙂
      Nous avons rédigé un article complet sur les indemnités kilométriques en société.
      Pour vous, ces IK ne sont pas à déduire de votre déclaration d’impôt sur le revenu mais sur votre déclaration professionnelle d’impôt sur les sociétés (généralement la 2065).

  7. Estelle

    Bonsoir,
    Je débute en libéral. La TVA est-elle déductible? Question également concernant la CARPV.

    1. Valentine Flehoc

      Bonjour Estelle,
      Je déduis de votre caisse de retraite que vous êtes vétérinaire. C’est bien cela ?
      Les cotisations obligatoires à la CARPV sont en effet déductibles en charge (ligne 25 « Charges sociales personnelles »).
      Pour la TVA, cela dépend de votre régime de TVA : non si vous êtes en franchise en base, oui si vous êtes au régime réel. Il faudra dans ce deuxième cas remplir une déclaration de TVA chaque année (CA12) ou chaque mois (CA3). Pour en savoir plus, voici un article sur la TVA : https://www.indy.fr/blog/quel-regime-tva-societe/

  8. Eloyse V

    Bonjour, je commence mon activité d’orthophoniste au 1er décembre en tant que remplaçante. Je m’interroge donc : comment puis-je estimer mes charges afin de decider si le statut micro bnc est plus avantageux ?
    Calcule-t-on les charges d’urssaf et de carpimko dans les charges déductibles et assimilées aux 34%?

    Je vous remercie d’avance,
    Cordialement

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Eloyse,
      Oui les charges Urssaf et Carpimko sont comprises dans les 34%. Elles s’élèvent généralement aux alentours de 22%. C’est ensuite à vous de voir si vous avez des charges en plus : redevance de collaboration, déplacement… Généralement, les professionnels remplaçants n’ont pas beaucoup de charge et le régime micro-BNC leur convient bien. 🙂

  9. Hicham

    Bonsoir,

    Si le bien est destiné a l’activité professionnelle mais aussi de manière personnelle, est ce déductible ? est ce légalement correct ?

    Merci

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Hicham,
      Si vous avez un bien à l’utilisation mixte pro/perso, vous devez calculer la part déductible au prorata temporis de son utilisation personnel. Par exemple, si vous utilisez votre voiture à 70% professionnellement et 30% personnellement, alors 70% du prix d’achat et des frais seront déductibles. 🙂

  10. David

    Bonjour,
    suite à un contrôle du centre de gestion, ce dernier ne veulent pas prendre en compte les séminaires (avec formation DPC) dans leur totalité. Le séminaire comporte 3 demi journées de formation pour un total de 7h , le centre de gestion veut cumuler ces heures afin de ne faire qu’une seule journée de prise en charge soit 1/9ème du séjour.
    Qu’en est-il ?
    Nous avons également effectué une formation DPC à la Réunion, 14 h de formation (mardi 7h et le vendredi 7h), nous pensions que dans ce cas, la prise en charge de l’hébergement prenait en compte les 48h avant le début du stage et jusqu’à 48 h après. Or ce même centre de gestion refuse et ne veut prendre uniquement que les 2 journées de formation.
    Quelles sont les règles et ou texte de lois dans ce domaine?
    En vous remerciant par avance.

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour David,
      Avez-vous d’autres temps de formation entre les journées consacrés au DPC ? En effet, les formations DPC sont bien prises en charges, ainsi que les frais annexes, si la formation est la seule raison du déplacement. Votre CGA se base sur deux principes pour savoir si la dépense est réputée déductible : la dépense doit être dans l’intérêt direct de l’entreprise et de son développement (sont donc exclues toutes les dépenses à caractère personnel) et ne doit être ni excessive par rapport à l’activité exercée, ni fictive. Par exemple, si vous êtes partie à la Réunion une semaine pour deux jours de formation, le CGA a le droit de refuser de déduire les autres frais que les formations, pour éviter les abus.

  11. Beauchamp Valerie

    Bonjour
    Infirmière libérale depuis 16ans ….je souhaite me former à l’hypnose, en complément de mon activité infirmière et pour développer cette activité en parallèle.

    Puis je déduire mes frais de formation prix de la formation hébergement…??

    Bien à vous
    Valérie

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Valerie,
      En effet les frais de formation sont bien déductibles. Je vous invite à vous renseigner sur le DPC et le FIF PL également.
      DPC : https://www.indy.fr/blog/formation-dpc-professionnel-liberal/
      FIF PL : https://www.indy.fr/blog/formation-fifpl-professionnel-liberal/

  12. Monique

    Bonjour!
    Je suis kine d’origine etrangere et j’envisage m’installer bientot en France en tant que liberal. Neanmoins, mon niveau de langue (surtout en ce qui concerne les termes specifique a ma profession) n’est pas assez bon et je voudrais prendre des cours de francais avec un professeur de mon pays d’origine qui offre des cours destines aux kines. Est-ce possible de deduire ces depenses? Et quels sont les documents a pourvoire?

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Monique,
      Lorsque vous vous installerez en France, je vous conseille de vous inscrire à une AGA. Elle pourra vous aider sur la déduction de ce type de dépense, c’est un cas un peu particulier et je ne peux malheureusement pas vous donner de réponse précise.

  13. Florent

    Bonjour,

    Je me posais une question au sujet de la « CSG déductible »
    En effet sur mes cotisations URSSAF, il y a donc une part de CSG déductible fiscalement.
    Je voulais savoir si c’était pour tout type de déclaration, micro BNC et déclaration contrôlée ou juste pour la déclaration contrôlée?
    Merci beaucoup

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Florent,
      La CSG déductible est comprise dans les 34% du micro-BNC. Elle ne concerne donc que les professionnels en déclaration contrôlée.

  14. chabanol

    Bonjour,

    J’ai parfois des patients qui ne parlent que anglais. Est ce que que je peux déduire des frais pro de ma SELARL une méthode d’anglais?
    Et quand est ce que Georges sera disponible pour les SELARL?

    Merci d’avance
    Lionel

  15. bonnet fred

    bonjour, si j achete un local professionnel par le biais d une sci je deduis de mon chiffre d affaire le loyer verser par mon activite mais l amortissement annuel du bien est il deductible du chiffre d affaire egalement ?

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour,
      L’amortissement de votre local ne doit pas apparaître dans la comptabilité de votre activité libérale. En effet, la comptabilité de votre entreprise individuelle et celle de votre SCI sont séparées. Si vous souhaitez amortir le bien, il vous faudra le faire au nom de votre SCI.

  16. Betty

    Bonjour,
    Est-il possible, en achetant mon local professionnel, de verser à mon compte perso, un loyer correspondant aux mensualités d’un emprunt, sans passer par une SCI qui me semble compliquée à monter ?

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Betty,
      Il me semble plus simple de faire passer les mensualités de votre emprunt directement sur votre compte professionnel. Je vous conseille de vous adresser à votre AGA pour savoir si ce montage est faisable, et vous évitez des pénalités en cas de contrôle.

  17. Jennifer

    Bonjour à vous,

    Je ne comprends pas bien la phrase suivante dans la partie « non déductibles » : « les ⅔ de vos frais de comptabilité lorsque vous êtes en dessous de 70 000€ de recettes, pour vous permettre de bénéficier de la réduction d’impôt pour frais de comptabilité à hauteur de 2/3 de toutes vos dépenses courantes de comptabilité (abonnement Georges, AGA, comptable) dans la 2042-C-PRO. »

    Je croyais que les frais de comptabilité étaient entièrement déductibles. Pouvez-vous m’éclairer svp ?

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Jennifer,
      Il existe une réduction d’impôt spécifique pour les professionnels au réel qui ont un revenu inférieur à 70 000 €. Cette déduction se fait directement sur la déclaration 2042, et est plus avantageuse qu’une simple déduction en charge. Les frais de comptabilité restent déductibles en charge pour tous les professionnels, la réduction apporte simplement un petit avantage fiscal.

  18. François

    Bonjour,
    Je m’installe au 15 septembre.
    Si j’engage des frais avant cette date (achat ordinateur, mobilier etc…) pour mon installation seront-ils déductibles bien que je n’ai pas encore commencé mon activité?

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour François,
      Tout à fait, ces dépenses seront déductibles. Avec Georges, vous pourrez immobiliser vos dépenses d’installation dans la catégorie « Agencement et installation ».

  19. malik

    Bonjour avez vous une astuce de calcul des frais de blanchisserie ?

    Merci

    1. Valentine Fléhoc

      Bonjour Malik,
      Voici un article qui présente les frais de blanchisserie sur Georges : https://wikicompta.indy.fr/fr/articles/1182807-comment-saisir-mes-frais-forfaitaires-de-blanchissage. Vous y trouverez les textes de lois et comment traiter ces frais dans votre comptabilité.

  20. ENLEJAU

    BRAVO pour cet article qui permet de s’appuyer sur du concret

Laisser un commentaire